Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Procès ayant opposé Toffie aux Flandres [Relaxé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandyrousse.

avatar

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 23/01/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Compiègne
Grade:

MessageSujet: Procès ayant opposé Toffie aux Flandres [Relaxé]   Lun 16 Mar 2009 - 11:41

Procès ayant opposé Toffie au Comté de Flandres

Toffie était accusé de trouble à l'ordre public.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict


Le prévenu a été relaxé

Citation :
Sieur Toffie, votre soif d�apprendre est tout à votre honneur mais votre impatience vous pousse à ne pas tenir compte des décrets, ce qui me navre réellement.

Comment punir un élève assidu en vertu d�un décret qui en ce jour est devenu obsolète.

Je me dois pourtant de vous rappeler qu�il est primordial, voire même obligatoire de lire les parchemins affichés à votre intention devant la salle de cours, une bonne lecture, vous aurait évité de foncer tête baissée vers le premier banc venu.

Comprenant vos cris d�injustice en ce qui concerne le nom des personnalités choisit pour suivre le cour de maçonnerie, je ne peut malheureusement pas vous éclairer sur les critères qui ont étaient retenus pour désigner ces cinq personnes.

Je sais néanmoins, que ces personnes se feront une joie de vous enseigner leur nouvelle connaissance avec humilité et sérieux.

Je vous demanderai donc, Messire Toffie, de vous rendre en la grande place publique de Bruges afin de vous excuser auprès du Sieur Jeromator, pour lui avoir fait perdre une journée d�apprentissage.

Vous souhaitant une agréable journée, je vous dis à bientôt, sur les bancs de l�université plutôt qu�en ces lieux peu propice au savoir.


Jugement rendu par Sandyrousse,
Le 16 Mars 1457 à Bruges.


Acte d'accusation

Citation :
*Xiangying rentra dans la salle, déjà noire de monde .
Elle posa un dossier sur son bureau et l'ouvrit, bu une gorgée d'eau et prit la parole.*

"Mesdames, Messieur, Peuple de Flandres, Votre Honneur,

Nous sommes ici pour juger le forfait de Messire Toffie en date du 06 Mars 1457 .

Il lui est reproché d'avoir commis ces actes:

Suivie des Cours de Maçonnerie


Ces actes sont des infractions caractéristiques aux lois de notre comté et plus particulièrement ces points-ci

Op. 3. Article 2.
Du Trouble à l�Ordre publique :

Je décrète en ce jour et afin que nous ayons un nombre important d'experts en un nombre minimum de jours, que les seules personnes autorisées à suivre les cours de Maçonnerie que dispensera le Seigneur Roinathan de Wijchen, sont :

- Lafred, Dame d'Artevelde.
- Bigornea, Archevêque de Malines.
- DragonFire, Bourgmestre d'Anvers.
- Doudou, Vicomte de Tourcoing, Seigneur d'Audernarde.
- Jéromator Vygnard.

Toutes personne entrant dans une salle de cours alors qu'elle n'y est point autorisée, se verra traduite en justice pour Trouble à l'Ordre Publique.
Le présent décret Comtal entrera en vigueur dès le premier jour de Mars 1457.

Signé par le Comte Wuggalix



*Le Procureur se tourne vers l Accusé*

Accusé, levez-vous !

Je vous informe que :

- Vous êtes ici pour avoir enfreint le Corpus Législatif des Flandres que vous pouvez consulter ici : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=322643&start=0&postdays=0&postorder=asc&highlight=

-
Vous avez droit à un avocat. Si vous en connaissez un, vous pouvez dès
maintenant l'inviter à la barre comme témoin. Si vous n'en connaissez
pas, vous pouvez en demander un et on vous en désignera un d'office.

- Vous resterez libre pendant toute la durée du procès, en attendant le verdict.

°L'officier de police et les témoins seront appelés à témoigner.

Conformément aux Lois Flamandes, acte d'accusation établi ce 08 Mars 1457 par le Procureur Xiangying


Accusé, la Cour vous écoute !

Première plaidoirie de la défense


Citation :
Nous, Partzianu et Ribellu,

Condamnons c'décret indigne qui révèle d'mic-mac classique liée à l�endogamise d'nos dirigeants .

Exigeons 'ne explication de la limitation sans fondement à cinq kangourous d'élus triés hors d'débat public, quand c'solution est peu efficace, ainsi qu'l'critères d'selection astraux.

D'mandons des précisions sur l'importance de se trouver à Bruges comme déterminant, et l'pourquoi de la retenue du Maire d'Anvers.

Affirmons que l'choix s�est fait hors de l'vue des citoyens travailleurs et aptes.

'Sommes révoltés et mordrons l'cas échéant.

Ignorons l�menaces quand elles portent sur l�résistance à l�arbitraire et l�arrangement privé.

Pensons que lorsque l�on protège un décret en chuchotant l�z horaires de cours protégés, c�est qu�on s�sait à la rue.

Soulignons qu'un postulant à un cour à 21H30 n�a aucune manière d'savoir si n'porte pas assistance à son Comté.

N'avons aucune considération pour un témoin qui se prendrait pour 'n Procureur.

Réquisitoire de l'accusation

Citation :
Messire Toffie

Peut - être avez vous soif de connaissance mais pas au détrimant d'un autre élève.

Si décret y a c'est pas pour faire certaines personnes d'ou les noms qui sont inscrits au décret .

C'est pour ces personnes puissent avoir cette compétence le plus rapidement et l'enseigner ensuite

Fallait etre patient mais ce n'est pas votre cas Messire Toffie.

Pour votre impatience je demande une amende de 50 écus et une journée en prison come ceci vus éflechiras a vos action Messire Toffie

*S'asseoit et attends le verdict du Juge

Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
J'd'mande à être condamné à filer d'fructose à ce lambinard d'élève en retard et du lieu de mer aux concepteurs transits de cett'mesure de couloir, Vot'Honneur.


L'accusation a appelé Jeromator à la barre

Voici son témoignage :

Citation :
Jeromator s'avança à la barre:

Madame le juge, madame le procureur,

Messire Toffie a bien pris une place au cours de maconnerie qui m'était destinée pas decret comtale. Certe je suis arrivée quelques minutes en retard, suite à un dossier à règler dans mon bureau de la maréchaussée, mais cela donne-t-il le droit à une personne de violer un decret?
Je ne le pense pas. La loi est la loi, si celle-ci n'est pas respectée où allons nous?
De plus cette personne était parfaitement au courant du décret puisque une vive discussion à eu lieu à l'université. Malgré cela il est passé outre ce décret.
C'est pourquoi je recommande une peine qui fera réfléchir messire toffie sur les méfaits que peuvent engendrer une violation des lois et des décrets. Ainsi 1 ou 2 jours de prisons permettent souvent de faire un point sur les délits que l'on a commis.

Jeromator repartit s'asseoir dans la salle.

L'accusation a appelé Roinathan à la barre

Voici son témoignage :


Citation :
*L'autre invitation dans la poche de son mantel, Roinathan pris place dans une deuxième salle au tribunal pour l'accusation pour encore un trouble à l'ordre public d'un autre élève...

Ecoutant l'acte d'accusation, Roinathan attendit le moment que la procure, Dame Xiangying l'appela comme témoin.
Il s'avança, remis un genou à terre, rehottât son foulard et resalua les nobles Dames,.*

Bonjour Honorable Dame la Juge, Dame la Prévôt et Dame la procureur.
Merci encore de me donner la parole dans l'affaire qui nous réuni à l'encontre de Messire Toffie.
Ce fameux jeudi 5 Mars 1457, je suis pas prêt de l'oublier en tant que prof..

*petit soufflement après un moment d'hésitation....*

Après que 4 de mes fidèles élèves s'étaient installés dans la classe sans heurs ou incident, nous attendions la venu de Messire Jeromator. Il avait un peu de retard et soudain des hurlements dans le couloir interrompu le silence des longues minutes d'attente.
C'est la porte fermement dans la main que Messire Toffie fit son entrée en classe. Il était fou de rage et hurla....hurla son désaccord concernant le décret. En faite, il cria son désarroi depuis quelques temps et il avait promis de se tenir libre de cours pour espérer prendre place durant mon cours sur l'art de la construction. Pourtant je lui avait promis de lui donner cours plus tard, mais la patience n'étant pas sa plus grande force.
Le stress était donc présent de le voir débarqué à l'un de mes cours.
Le voyant devant la porte qu'il poussa fermement, empêchant par la même occasion l'accès au cours à Messire Jeromator, qui avait fini par arrivé, je dois avouer que j'ai été un peu intimidé par son attitude agressif.
Personne peut ignorer le brillant élève qu'il est et depuis peu j'avais été mis au courant de ses grandes connaissances militaires.
Ben....c'est que j'avais pas envie de me voir infligé une petite leçon de son art particulier et c'est après une petite réflection avec les autres élèves que j'ai décidé de l'ignorer et de débuter mon cours.
Grommelant, Messire Toffie à pris place au fond de la classe et heureusement il n'a plus interrompus le cour.
Messire Toffie ne peut donc plus ignorer le Décret Comtal sur la propagation de l'art de la construction.
Merci de m'avoir écouté, Nobles dames et belle journée à vous.
* lançant un regard patient direction de l'accusé, Roinathan regagna sa place *
Revenir en haut Aller en bas
 
Procès ayant opposé Toffie aux Flandres [Relaxé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procès ayant opposé Kell507 aux Flandres [Relaxé]
» Procès ayant opposé Ju22ul aux Flandres[Coupable]
» Procès ayant opposé Eudipe aux Flandres (Coupable)
» Procès ayant opposé Zoulika aux Flandres (Coupable)
» Procès ayant opposé Avana59 aux Flandres (Coupable)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Chateau de Bruges - Kasteel van Brugge :: Tour de la Comtesse Mariemagnes - Justice Comtale :: Bureau du Juge :: Archives Judiciaires-
Sauter vers: