Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Concordat de Lannoy (Flandres)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
duncan
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 20:22

Quelques pas dans le couloir, un parchemin qui glisse sous la porte. et les pas qui s'éloignent (ou pas, qui sait...). Nul ne saurait dire qui à glissé ce parchemin sous la porte mais une chose était certaine, cette personne devait penser que le Comte ne savait pas lire ou pas de façon correct et voulait, par conséquent, lui souligner les points importants de ce qui avait été affiché en gargote Flamande.

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Au peuple flamand et aux autorités du Comté de Flandres
    A la Chancellerie du Royaume de France.


    La vanité est le trait le plus saillant du caractère des hommes, dont l’esprit étriqué n’est que
    le reflet de leur manque de foi ; ils croient pouvoir appliquer au spirituel ce qu’ils ont
    l’habitude de faire dans l’ordre temporel ; c’est bien peu estimer le magistère de l’Eglise.

    En effet, comment considérer un concordat comme un vulgaire traité signé entre deux
    contractants quelconques ? Comment considérer un concordat comme subordonné à un
    corpus de lois de l’ordre temporel ?
    Voilà des insultes que la Sainte Eglise Romaine ne
    pouvait laisser sans réponse. Certes, d'un point de vue formel un concordat est un traité,
    mais sa nature, du fait de sa qualité de régir une partie du peuple de Dieu en un territoire
    donné, de mettre en place un cadre entre le spirituel et le temporel pour l'application de
    la loi divine, lui recouvre un caractère canonique inviolable.

    De ce seul fait relevant du caractère sacré du document, le concordat de Lannoy-
    Clairambault est au dessus du corpus législatif flamand et de tout avis émanant d’une
    quelconque institution laïque, car le divin est au dessus du mortel.


    Quant à l’affligeante analyse de la Chancellerie de France, elle nous accable de désarroi. De
    quel droit celle-ci se permet-elle de rendre un jugement sur le caractère sacré d’un document
    religieux de statut canonique ?
    Son analyse, fallacieuse, au parfum juridique trompeur, ne
    fait qu’accroître cette affliction qui nous habite et nous pousse à prendre la plume. L’avis
    rendu sur la liberté d’opinion est sans doute le plus consternant puisqu’il réduit la foi à une
    liberté d’expression, d’opinion, de vulgaire choix d’existence. C’est faire bien peu de cas de
    cette valeur qui anime le lien intime et personnel qui relie l’homme à Dieu. Quant au baptême
    des conseillers, le Comté de Flandres ayant décidé de reconnaître pleinement la Religion
    Aristotélicienne et l’Eglise Romaine comme Seules, Uniques et Légitimes guides et témoins de
    l’existence du Tout-Puissant, supposer un instant que les représentants de celui-là puissent
    aller à l’encontre de celles-ci est inconcevable d’un point de vue spirituel, voir éthique, et
    irrecevable comme nous le démontrons ci-après.

    Concernant le droit de vote, contesté par certain, contestation appuyée vainement par le
    grand audiencier, une fois de plus, la Chancellerie s’égare et s’aventure dans une
    interprétation douteuse. Comme l’on affirmé certains évêques réunis en conciles, en tant que
    législateur, le Conseil, habilité par la constitution flamande, approuve et révise celle-ci. Dans
    ces conditions, le Conseil et le Comte de Flandre, détenteurs du pouvoir législatif et
    constituant, ayant approuvé le concordat de Lannoy-Clairambault procède ipso facto à
    l’acceptation de l’entorse aux règles énoncées par le corpus et à la modification de celui-ci
    par le droit concordataire nouvellement accepté qui s'y substitue. Dès lors en ratifiant le
    concordat, le Comté de Flandres a révisé dans un même temps sa constitution.


    Et c’est soucieux de rétablir la pleine vérité que nous qualifions cet acte émanant de la
    Chancellerie de France de blasphème, de production diabolique, d’œuvre de Bélial.
    Quiconque en reconnaîtrait les fausses vérités, contrevenant par là au droit canonique dans
    lequel s’inscrit le concordat, serait passible des tribunaux ecclésiastiques comme il est de
    coutume dans cette situation. Nous mettons donc en garde les autorités comtales et la
    Chancellerie de France contre toute déviance blasphématrice qui les conduiraient sur le
    chemin de l’hérésie en reconnaissant pour nul le concordat de Lannoy-Clairambault.


    Puisse Dieu ramener les autorités royales françaises sur le chemin de la raison, et d’éloigner
    le Comté de Flandres de la perfidie d’un tel acte.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal & Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Donné à Rome, le VII du mois de juillet, le dimanche, de l’an de grâce MCDLVII
    de notre Seigneur.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
duncan
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 20:22

duncan a écrit:
Quelques pas dans le couloir, un parchemin qui glisse sous la porte. et les pas qui s'éloignent (ou pas, qui sait...). Nul ne saurait dire qui a glissé ce parchemin sous la porte mais une chose était certaine, cette personne devait penser que le Comte ne savait pas lire ou pas de façon correct et voulait, par conséquent, lui souligner les points importants de ce qui avait été affiché en gargote Flamande.

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Au peuple flamand et aux autorités du Comté de Flandres
    A la Chancellerie du Royaume de France.


    La vanité est le trait le plus saillant du caractère des hommes, dont l’esprit étriqué n’est que
    le reflet de leur manque de foi ; ils croient pouvoir appliquer au spirituel ce qu’ils ont
    l’habitude de faire dans l’ordre temporel ; c’est bien peu estimer le magistère de l’Eglise.

    En effet, comment considérer un concordat comme un vulgaire traité signé entre deux
    contractants quelconques ? Comment considérer un concordat comme subordonné à un
    corpus de lois de l’ordre temporel ?
    Voilà des insultes que la Sainte Eglise Romaine ne
    pouvait laisser sans réponse. Certes, d'un point de vue formel un concordat est un traité,
    mais sa nature, du fait de sa qualité de régir une partie du peuple de Dieu en un territoire
    donné, de mettre en place un cadre entre le spirituel et le temporel pour l'application de
    la loi divine, lui recouvre un caractère canonique inviolable.

    De ce seul fait relevant du caractère sacré du document, le concordat de Lannoy-
    Clairambault est au dessus du corpus législatif flamand et de tout avis émanant d’une
    quelconque institution laïque, car le divin est au dessus du mortel.


    Quant à l’affligeante analyse de la Chancellerie de France, elle nous accable de désarroi. De
    quel droit celle-ci se permet-elle de rendre un jugement sur le caractère sacré d’un document
    religieux de statut canonique ?
    Son analyse, fallacieuse, au parfum juridique trompeur, ne
    fait qu’accroître cette affliction qui nous habite et nous pousse à prendre la plume. L’avis
    rendu sur la liberté d’opinion est sans doute le plus consternant puisqu’il réduit la foi à une
    liberté d’expression, d’opinion, de vulgaire choix d’existence. C’est faire bien peu de cas de
    cette valeur qui anime le lien intime et personnel qui relie l’homme à Dieu. Quant au baptême
    des conseillers, le Comté de Flandres ayant décidé de reconnaître pleinement la Religion
    Aristotélicienne et l’Eglise Romaine comme Seules, Uniques et Légitimes guides et témoins de
    l’existence du Tout-Puissant, supposer un instant que les représentants de celui-là puissent
    aller à l’encontre de celles-ci est inconcevable d’un point de vue spirituel, voir éthique, et
    irrecevable comme nous le démontrons ci-après.

    Concernant le droit de vote, contesté par certain, contestation appuyée vainement par le
    grand audiencier, une fois de plus, la Chancellerie s’égare et s’aventure dans une
    interprétation douteuse. Comme l’on affirmé certains évêques réunis en conciles, en tant que
    législateur, le Conseil, habilité par la constitution flamande, approuve et révise celle-ci. Dans
    ces conditions, le Conseil et le Comte de Flandre, détenteurs du pouvoir législatif et
    constituant, ayant approuvé le concordat de Lannoy-Clairambault procède ipso facto à
    l’acceptation de l’entorse aux règles énoncées par le corpus et à la modification de celui-ci
    par le droit concordataire nouvellement accepté qui s'y substitue. Dès lors en ratifiant le
    concordat, le Comté de Flandres a révisé dans un même temps sa constitution.


    Et c’est soucieux de rétablir la pleine vérité que nous qualifions cet acte émanant de la
    Chancellerie de France de blasphème, de production diabolique, d’œuvre de Bélial.
    Quiconque en reconnaîtrait les fausses vérités, contrevenant par là au droit canonique dans
    lequel s’inscrit le concordat, serait passible des tribunaux ecclésiastiques comme il est de
    coutume dans cette situation. Nous mettons donc en garde les autorités comtales et la
    Chancellerie de France contre toute déviance blasphématrice qui les conduiraient sur le
    chemin de l’hérésie en reconnaissant pour nul le concordat de Lannoy-Clairambault.


    Puisse Dieu ramener les autorités royales françaises sur le chemin de la raison, et d’éloigner
    le Comté de Flandres de la perfidie d’un tel acte.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal & Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.



    Donné à Rome, le VII du mois de juillet, le dimanche, de l’an de grâce MCDLVII
    de notre Seigneur.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
LLyr di Maggio



Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Jeu 9 Juil 2009 - 11:57

Ce point précis damoiselle Krystel, ce point précis oui.
Nul n'est au-dessus des Lois Royales, pas même les prélats.
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Jeu 9 Juil 2009 - 13:54

Ascalon se demandait qui avait bien pu griffonner en encre rouge sur une copie du Concordat, puis dit :

Qui que ce soit le triste individu qui a commis cet acte, qu’il sache que le Comte n’a pas le pouvoir d’imposer le vote des Conseillers et des Parlementaires qui sont libres de leur opinion et qui ont leur conviction. Le Comte Wuggalix aurait du soumettre révision au moment de signer ce Concordat, car pour l’heure, nous avons deux sources contraires… (je ne parle même pas des contradictions avec la Hérauderie)

Personnellement, j’attends que l’Archevêque soit en Flandres pour aviser de la situation, car je le répète, si la charge n’avait pas été vacante tant de temps, l’affaire aurait pu se régler en interne… pour l’heure attendons, il n'y a rien d'autre à faire...

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Jeu 9 Juil 2009 - 15:05

Votre Grandeur, pourquoi oeuvrez-vous afin que les citoyens flamands partis escorter l'archevêque se fassent poutrer en Artois alors qu'ils agissent de bon coeur sans vouloir nuire à personne? Souhaitez-vous la mort de Monseigneur Alhysis?

Votre Grandeur, pourquoi oeuvrez-vous à l'annulation du Concordat de Clairambault alors que quelques petits modifications de rien du tout auraient suffi? Souhaitez-vous priver Monseigneur Alhysis des privilèges dont profitait feue Monseigneur Bigornea?

Votre Grandeur, je vais vraiment finir par croire que vous ne voulez PAS d'archevêque en Flandres! Pourquoi? Parce que vous craignez qu'il devienne le contre-pouvoir spirituel que vous craignez tant? Oui, j'imagine que ce sera difficile, pour vous, d'entendre que vos paroles ne sont pas divines, mais il faudra vous y faire... Vous n'êtes pas le Très-Haut.

Mais méfiez-vous, j'entends déjà des voix qui vous prétendent hérétique et qui prônent pour que vous soyez envoyés sur le bûcher. Et ces voix pourraient arriver jusqu'à Rome avant que vous n'ayez eu le temps de manipuler - ou tenter - Sa Sainteté le Pape.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 10 Juil 2009 - 0:02

Seigneur Slamjack, comment vous remercier par tant de sollicitude ? Vous agissez pour votre seule et unique personne, mais vous tentez de faire passer ça un acte non vénal et charitable… Je ne sais qui vous croyez tromper, mais je puis vous assurez que vous ne m’abuserez pas.

Je ne suis pas contre l’arrivée de notre Archevêque, pour preuve je lui avais proposé une escorte armée, offre qu’elle a refusée.
Tentez de me faire passer pour ce que vous voulez, si le seul fait d’envoyer 2 sources à la Chancellerie est un crime, nos prisons seraient surpeuplées.
Vous savez, comme je vous le disais ailleurs, je vous connais Seigneur, et je sais les informations erronés que vous avez donnés à vos amis bourrins qui s’en donnent à cœur joie en gargote artésienne pour me faire passer pour hérétique. Cela ne vous fait pas rire, de la part d’excommuniés ? Cela ne vous pose pas problème de vous afficher avec eux, tout en prônant votre envie de protéger l’église flamande ? Beaucoup trop de contradiction pour un homme qui se veut honnête. Je ne sais pas ce que ça cache et je ne veux pas le savoir…

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 10 Juil 2009 - 12:21

Une toute petite minorité des Bourrins est excommuniée, c'est là où vous commettez votre première erreur, Votre Grandeur.

Votre deuxième erreur est de croire que cet état de fait plait aux deux parties et que chacun campe sur ses positions, Votre Grandeur.

Et votre dernière erreur - pour ce qui concerne le présent débat - est de croire que les Bourrins n'ont d'autre source d'information vous concernant que ce que je leur rapporte. Ils ne sont pas aussi manipulables que vous le croyez, Votre Grandeur, sinon vous les auriez déjà dans la poche. Mais heureusement, ils s'attachent aux actes et non aux paroles.

Vous mélangez plein de choses, Votre Grandeur, vous parlez de Bourrins, vous parlez d'excommuniés, vous parlez de l'Archevêque. Vous faites un gros amalgame et vous vomissez tout comme si c'était une vérité divine.

Quant à votre escorte de l'archevêque, faites-moi rire. C'est une amie que j'accompagne et à sa demande Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 10 Juil 2009 - 13:32

Seigneur, je pensais en avoir fini avec vous… je vous croyais en Artois avec votre armée d’escorte. Rassurez-moi tout se passe bien ? Vous avez bien forcé le passage et la route sur les terres d’Artois ? Je vous le dis simplement, s’il vous arrive aventure ou mésaventure, votre responsabilité sera engagée, car vous et votre armée êtes dépourvu de lien comtal, je vous le rappelle une ultime fois, alors ce n’est pas la peine de venir vers moi.

Pour ce qui est des Bourrins, certes tous ne sont pas excommuniés, mais leur chef l’étant ainsi que les principaux meneurs, permettez-moi de faire l’amalgame, qui ne semble choquer que vous. Mais si c’est la route que vous voulez vous tracer, je n’ai rien à dire, aller tout droit, vous êtes bientôt arrivé au point de non retour.

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 10 Juil 2009 - 13:40

Alhysis prend le balai de service de la cathedrale Saint Sauveur.

Allez vous rafraichir dehors, respecter ce lieux saint !!
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Dim 12 Juil 2009 - 16:14

Pour information a tous : Je serais a Dunkerque demain.
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Lun 13 Juil 2009 - 18:13

Remercions le Pouvoir Comtal pour cette magnifique cérémonie de bienvenue.

C'est tout simplement HONTEUX. Mais ça ne m'étonne pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Lun 13 Juil 2009 - 19:47

Etait-il au courant de l'arrivée de Monseigneur (hormis l'annonce faite ici par elle-même) ?

Simple question, notez bien, Baron. Parce que je sais que le comité des fêtes, qui aurait pu organiser un ptiot quelque chose de bienvenue, ne le savait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Lun 13 Juil 2009 - 21:30

Krystel a écrit:
Etait-il au courant de l'arrivée de Monseigneur (hormis l'annonce faite ici par elle-même) ?

Il était au courant avant même que je ne quitte le Comté de Flandres Rolling Eyes Puisqu'il a tenté de convaincre l'archevêque de refuser mon escorte... Un tas de gens était au courant dans l'entourage du comte. Ils n'ont rien voulu faire pour souhaiter la bienvenue à Alhysis, j'en suis franchement dégoûté. Je pensais que le comte passerait outre ses dissensions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Lun 13 Juil 2009 - 22:43

Ascalon passait par là et il entendit des braillements, il s’avança doucement et vit le Seigneur Slamjack gesticuler comme un damné, il lui dit :

Je pensais que Monseigneur voulait que ce lieu retrouve sa quiétude d’antan… vous êtes d’une tristesse affligeante… je vous laisse vous amuser seul, comme à l’accoutumé.




hrp : comment organiser quelques choses, dont on apprend la veille la ville d'arrivée et même la date du retour... faut être cohérent 30 sec... mais ljd slam est un coutumier du fait, dire n'importe quoi et tirer ensuite les situations à son avantage...

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 14 Juil 2009 - 14:24

HRP. C'est compliqué d'envoyer un MP à LJD Alhysis pour savoir quand elle arrive en Flandres!? Rolling Eyes

Même moi j'y suis parvenu. J'ai pu annoncer aux FSF quand nous serions de retour en Flandres, avec l'archevêque. Si c'est faisable pour LJD Slam, ça doit l'être pour LJD Ascalon qui n'est probablement pas plus déficienbt intellectuellement. Quand on veut on peut.Tu n'as rien voulu faire pour célébrer l'arrivée de l'archevêque, c'est flagrant. Je m'attendais à autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Wuggalix

avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Castel van Bruges
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade:

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 14 Juil 2009 - 23:52

Quoiqu'il en soit...

Bénissons Son Eminence le Cardinal Aaron de Nagan, pour avoir su rétablir la vérité et les mots que moi mesme je n'avait su trouver, à savoir que "le spirituel prédomine sur le temporel".

Dès lors, le Concordat de Lannoy-Clairambault est assurément viable, et Monseigneur Alhysis, nouvelle Archevêque de Malines, pourra bientôt jouir du droit de vote au Conseil Comtal.
Les Flandres sous mon règne ont énoncé leur désir de favoriser l'Eglise Aristotélicienne en lui donnant de nouveaux privilèges, aujourd'hui Rome répond en blâmant ceux qui se croient au dessus de l'Eglise et veulent supprimer les dicts privilèges... Réjouissons nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Thibaud de Leibundguth

avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Dunkerque [Flandres]
Date d'inscription : 15/12/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Dim 25 Avr 2010 - 20:05

Concordat valable.
[Voir premier post]


Citation :


    Concordat de Lannoy-Clairambault
    Abrogation de l'article VI.4


    Nous, Thibaud de Leibundguth, Archevêque de Malines, par la Grâce du Très-Haut et la volonté de nos pairs et noble successeur des apôtres de Christos :

    Abrogeons l'Article VI.4 du Concordat de Lannoy-Clairambault mentionné dans la section VI, "des privilèges de clergie" :

    Citation :
    Article VI.4 : Le Comté de Flandre dans sa volonté de montrer son attachement sincère et profond à la Sainte Église d'Aristote, cède une terre liée au poste d’Archevêque. La dicte terre appartient à l'Église épiscopale flamande, et l’Archevêque de Malines en est de par le fait, le légitime seigneur.

    Cette décision, appuyée par la Nonciature, est prise pour ne pas entrer en désaccord et en conflit avec les règles héraldiques.

    Pax Domini sit semper vobiscum,

    Faict le 25 Avril de l'An de Grasce 1458
    à Gent,

    Ad perpetuam rei memoriam,
    Thibaud de Leibundguth
    Archevêque de Malines.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concordat de Lannoy (Flandres)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Ordre de Mérite] Flandres - Sainte Illinda
» [RP]Les Flandres,le pays futur des brigands.
» [Histoire] Blason des Comtes des Flandres par LouisHubert
» 30 avril 1454 : Sermon et Bénédiction du Conseil de Flandres
» [Histoire] Chronique Politique - Le Lion des Flandres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Ville de Bruges, Capitale des Flandres - Stad Brugge, Hoofdstad van Vlaanderen :: Cathédrale Saint Sauveur de Brugge-
Sauter vers: