Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Concordat de Lannoy (Flandres)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bigornea

avatar

Nombre de messages : 1174
Localisation : Flandres
Date d'inscription : 18/10/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade:

MessageSujet: Concordat de Lannoy (Flandres)   Sam 10 Nov 2007 - 16:02

Citation :
Le Concordat de Lannoy-Clairambault



Préambule

C'est conscients de la nécessité d'un rapprochement toujours plus grand entre le Comté de Flandre et l'Église Aristotélicienne, afin d'établir une amitié & une coopération durable, afin de travailler ensemble au salut du peuple Flamand, qu'il puisse vivre en paix et en toute quiétude sur les terres flamandes, et afin que la Flandre soit un modèle de foi pour le reste des royaumes, que le Comté de Flandre et l'Église Aristotélicienne promulguent, sous les auspices du Très-Haut, des prophètes Aristote et Christos et de Sainte Illinda, le présent concordat.

Ce dernier prévaut sur tout Concordat précédemment édicté entre l'Église d'Aristote et les régnants de Flandre. Le présent ne peut être modifié ou annulé qu’après concertation & accord de toutes les parties signataires ou de leurs successeurs.




Section I - Du rôle de l'Église dans l'organisation spirituelle du Comté

Article I.1 : Le présent Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine, la religion officielle du Comté de Flandre. Le Comté reconnaît l’Eglise Aristotélicienne et Romaine comme seule, unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi.
Le Comté de Flandre reconnait l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 : Seul le culte aristotélicien pourra être exercé en public dans les gargotes, halles, tavernes et autres bâtiments et institutions du Comté de Flandre, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces mêmes lieux.

Article I.3 : Les autres cultes ou religions sont interdits sur le territoire flamand.

Article I.4 : Le Comté de Flandre reconnait la pleine autorité de l'Église Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur les évêchés couvrant en tout ou en partie le Comté et territoires flamands, dans ce même domaine.

Article I.5 : Le Comte de Flandre est couronné par la Sainte Église Aristotélicienne en la cathédrale de Bruges par l’évêque métropolite. La Sainte Institution légitimise son autorité.

Article I.6 : Toute violation grave des dispositions du présent concordat, portant préjudice à l'Eglise de Dieu, sera considérée comme un acte d’apostasie.

Article I.7 : L'Archevêque de Malines est le maître de cérémonie lors de toutes manifestations concernant l'ordre de Sainte Illinda. En cas d'indisponibilité de l'Archevêque, celui ci nommera une personne digne de confiance pour le remplacer.
Toutes messes ou cérémonies célébrées en Flandre, se termineront par la prière dédiée à Sainte Illinda. Si cette conditions n'est pas respectée, l'Archevêque se donne le droit de sanctionner le responsable de paroisse, ceci en accord avec le Comte de Flandre.



Section II - Du rôle de l’Eglise dans l’organisation temporelle du Comté

Article II.1 : L'Archevêque qui vit en Flandre depuis au moins 4 mois, siègera au Conseil Comtal Flamand, afin de l’aider à conformer sa politique aux principes Aristotéliciens et afin que les décisions prisent, soient l'empreinte de la Vraie Foi. L'Archevêque s’engage à ne point faire partie d'un autre Conseil Comtal que celui des Flandres. Le droit de vote sera accordé à l'Archevêque au même titre que les conseillers élus, si l'Archevêque remplit la condition pour siéger au Conseil Comtal.

Article II.3 : Les membres du clergé aristotélicien sont admissibles à toutes charges temporelles.

Article II.3 bis : Les Curés Aristotéliciens ne peuvent devenir Bourgmestre ou se présenter a une élection sans l'autorisation de leur Archevêque. Tout manquement au présent article sera jugé l'officialité épiscopale pour ne pas avoir respecté son vœu d'obéissance. Les prélats sont dispensés de cet accord.

Article II.4 : Le Comte de Flandre doit être baptisé avant sa prise de fonction.

Article II.5 : Le Comte de Flandre nomme au début de son mandat son confesseur, choisi parmi le clergé de l’épiscopat flamand.



Section III - Du rôle de l’Eglise dans la vie civile.

Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme, est strictement interdit sur les terres du Comté de Flandre, que se soit pour les fidèles ou les non-fidèles.

Article III.3 : L'Église propose, à tous ceux qui le désirent, l'entrée dans l'amitié Aristotélicienne par le sacrement du baptême. Elle se donne comme mission de donner les derniers sacrements et d'enterrer les corps des seuls Aristotéliciens baptisés, conformément au dogme.

Article III.4 : L’Eglise se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités municipales et Comtales.

Article III.5 : L’Eglise se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. De ce fait Elle a droit de véto sur le choix des professeurs obtenant une chaire à l’université de Bruges pour tous les cours relatifs à la voie de l’Eglise.

Article III.6 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son Archevêque.

Article III.7 : Les autorités flamandes veilleront à associer les autorités religieuses locales lors des manifestations publiques ou Comtales. Les grandes fêtes religieuses de l'Église Aristotélicienne seront fêtées avec la participation du Conseil Comtal dans la mesure des disponibilités des conseillers comtaux.

Article III.8 : L'Église Aristotélicienne s'engage à tout faire pour placer un curé dans chaque paroisse de Flandre afin que les messes dominicales puissent avoir lieu ainsi que les cérémonies : baptêmes & mariages & funérailles.
En contrepartie, le Comté s'engage à soutenir financièrement le clergé flamand, soit de lui même, soit via la mairie de la ville concernée :
- A prêter la somme de 1200 écus à la personne résidant cette ville qui s'engage à prendre la voie de l'Église (l'aider à son passage niveau 3) cette personne devra par la suite se faire ordonner par l'Archevêque. La demande de prêt se fera à l'Archevêque qui transmettra celle-ci au Comte de Flandre.
- En allouant une aide financière aux Archevêchés pour leurs frais d'entretien et de déplacement. Un décret d'application stipulera le montant des aides accordées, préalablement voté par le Conseil Comtal et ce dans un but de transparence.
- En s'assurant de pouvoir faire escorter tous clercs qui auraient le besoin de se déplacer pour le bien de l'Église. Cette demande d'escorte devra passer par l'Archevêque qui la déposera au Conseil Comtal.



Section IV - Du fonctionnement interne de l’Eglise Flamande.


Article IV.1 : L’Eglise Aristotélicienne est représentée par sa Sainteté le Pape. La Curie romaine est, après le souverain pontife, l'autorité suprême de l'Eglise.

Article IV.2 : L'Eglise est représentée en Flandre par l'Archevêché de Malines (comprenant les paroisses de Tournai, Gand, Dunkerque, Antwerpen et Bruges), qui dépend spirituellement de la Province Métropolitaine de Reims. Elle est dirigée par un évêque, choisit par l’Assemblée Épiscopale de France et élevé au rang d’Archevêque. L’Archevêque a entière autorité et autonomie pour nommer les membres du Clergé de Flandre, prêtres ou laïcs, dans leurs villes respectives et ainsi les autoriser à préparer puis administrer les sacrements ; et par le Nonce, représentant du Saint-Siège auprès du Comté de Flandre.

Article IV.3 : La hiérarchie ecclésiastique devra être respectée pour toutes les relations entre l’Eglise et le pouvoir temporel.

Article IV.4 : Le Comté de Flandre ainsi que tous les clercs de l'Église flamande reconnaissent de par ce concordat "la Charte canonique de la province métropolitaine de Reims".



Section V : La justice d’Eglise et les Officialités Épiscopales.

Article V.1 : Par la promesse canonique de l’intronisation en la cathédrale de Bruges, le Comte, comme ses successeurs, s'engage à poursuivre les hérésies sous toutes les formes qu’elles pourraient prendre. Le crime d’hérésie est reconnu comme trouble à l’ordre public car il constitue une atteinte portée contre les fondations de l’autorité Comtale et religieuse.

Article V.2 : La Très Sainte Inquisition et le tribunal inquisitorial (ou Officialité) de Reims sont institués sur le territoire du Comté de Flandre. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialités sont ceux définis par le droit canonique de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.

Article V.2 bis : De surcroît, les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne au clergé, non soumise à l’article V.7.

Article V.3 : Les tribunaux inquisitoriaux et la Justice d’Eglise sont compétents dans les cas d’hérésie, de schisme, d’apostasie, d’insulte, de blasphème ou de diffamation envers l’Eglise, ses institutions, ses membres ou ses enseignements ; de prévarication et de rupture de serment fait sur les Saintes Écritures.

Article V.4 : Les tribunaux religieux feront appliquer les différentes punitions qui leur sont propres et prévues par le Droit Canon à tout prévenu présent en terre de Flandre, via les services de la vidamie de Reims.

Article V.4 bis : Les sanctions lourdes, conforme à la charte du juge, tels que les bûchers en place publique seront soumises à l’autorisation Comtale.

- Article V.4 ter : Lorsque les tribunaux ecclésiastiques ne sont pas en mesure de faire appliquer la sentence, le condamné sera déféré devant le tribunal temporel local, et devra se conformer à la sentence prononcée par le juge laïc, elle-même conforme à la demande de la procure ecclésiastique.

Article V.5 : Les tribunaux ecclésiastiques ont préséance sur les tribunaux temporels, les premiers pouvant dessaisir les seconds pour les cas jugés de son ressort. L’action temporelle In Gratebus s'éteint alors ou, si nécessaire, sert de support à l’application de la sentence prononcée par le tribunal religieux.

Article V.6 : Les prévenus peuvent faire appel des décisions des tribunaux inquisitoriaux auprès du Tribunal de la Rote Apostolique et de la Cassation à Rome.

Article V.7 : En cas de désaccord sur l'application d'une peine ou d'un appel ou sur le dessaisissement, une commission quadripartite comprenant un juge d’appel de la Sainte Inquisition, l’Archevêque de Malines, le juge de Flandre et le Chancelier de France, se réunirons, devant chercher la solution juridique respectant au mieux la forme et les droits de la défense. Le Chancelier a le dernier mot en cas de désaccord.

Article V.8 : Les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil.



Section VI - Des privilèges de clergie.

Article VI.1 : Les évêques de Flandre peuvent lever une garde épiscopale au sein du Comté, mais, elle ne doit pas porter atteinte aux intérêts de ce dernier.

Article VI.2 : Les corps d’armés et les lances de cette garde pourront librement circuler sur l’intégralité du territoire flamand. Les déplacements importants seront signalés au Conseil Comtal.

Article VI.3 : Tout prélat commettant une infraction civile ne pourra être jugé que par ses pairs. Ils bénéficient donc d’une immunité politique qui ne pourra être levée que pour des faits de trahison & haute trahison avérés et garantis, nécessitant une contre requête, par une institution supérieure telle la Pairie ou la Haute Cours de Justice. Le déroulement et le mode de jugement devront être décidés en concertation avec la Curie.


Afin que nul ne puisse à cette heure et dans toutes celles qui seront advenir, contester les présentes écritures, nous Monseigneur Bigornea de Malines & Messire Wuggalix de Clairambault apposons en ce 15ème jour du second moy de l'an de grasce 1457 de nostre Seigneur, nos scels, validant par ce faict le présent Concordat.

Amen !

Monseigneur Bigornea,
Archevêque de Malines.


Sa Grandeur Wuggalix de Clairambault,
Comte des Flandres.


Monseigneur Aaron de Nagan
Cardinal-Archevêque de Reims
Vicomte d'Ivry


Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Jeu 2 Juil 2009 - 18:57

Tiens ce n'est pas le dernier ... a mon prochain passage a Rome je demanderais aux scribes de me faire une copie du plus recent.
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Jeu 2 Juil 2009 - 22:02

Voyant l'Archevêque regarder l'ancien Concordat, Ascalon alla lui parler.

Monseigneur, en effet le nouveau n'est pas affiché ici, si vous le souhaitez je peux vous en faire parvenir une copie. Sinon, vous devez savoir qu'il n'est pas en adéquation avec notre Corpus Legislatif, et que les deux textes ont été envoyé à Paris pour que les légistes puissent nous aider dans cette démarche d'harmonie.

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Wuggalix

avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Castel van Bruges
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade:

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 3 Juil 2009 - 3:20

Le Concordat est en vigueur, ne vous en déplaise Ascalon Breydel.
Et ce, jusqu'à ce que Rome ET le Comte des Flandres, décident de le modifier de concert.

Les juristes parisiens statueront sur la meilleur chose à faire pour les deux parties signataires, si ils trouvent que le Concordat de Lannoy-Clairambault n'est point en accord avec les loi flamandes (ce qui n'est pas sûr).


Citation :
Le Concordat de Lannoy-Clairambault



Préambule

C'est conscients de la nécessité d'un rapprochement toujours plus grand entre le Comté de Flandre et l'Église Aristotélicienne, afin d'établir une amitié & une coopération durable, afin de travailler ensemble au salut du peuple Flamand, qu'il puisse vivre en paix et en toute quiétude sur les terres flamandes, et afin que la Flandre soit un modèle de foi pour le reste des royaumes, que le Comté de Flandre et l'Église Aristotélicienne promulguent, sous les auspices du Très-Haut, des prophètes Aristote et Christos et de Sainte Illinda, le présent concordat.

Ce dernier prévaut sur tout Concordat précédemment édicté entre l'Église d'Aristote et les régnants de Flandre. Le présent ne peut être modifié ou annulé qu’après concertation & accord de toutes les parties signataires ou de leurs successeurs.




Section I - Du rôle de l'Église dans l'organisation spirituelle du Comté

Article I.1 : Le présent Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine, la religion officielle du Comté de Flandre. Le Comté reconnaît l’Eglise Aristotélicienne et Romaine comme seule, unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi.
Le Comté de Flandre reconnait l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 : Seul le culte aristotélicien pourra être exercé en public dans les gargotes, halles, tavernes et autres bâtiments et institutions du Comté de Flandre, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces mêmes lieux.

Article I.3 : Les autres cultes ou religions sont interdits sur le territoire flamand.

Article I.4 : Le Comté de Flandre reconnait la pleine autorité de l'Église Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur les évêchés couvrant en tout ou en partie le Comté et territoires flamands, dans ce même domaine.

Article I.5 : Le Comte de Flandre est couronné par la Sainte Église Aristotélicienne en la cathédrale de Bruges par l’évêque métropolite. La Sainte Institution légitimise son autorité.

Article I.6 : Toute violation grave des dispositions du présent concordat, portant préjudice à l'Eglise de Dieu, sera considérée comme un acte d’apostasie.

Article I.7 : L'Archevêque de Malines est le maître de cérémonie lors de toutes manifestations concernant l'ordre de Sainte Illinda. En cas d'indisponibilité de l'Archevêque, celui ci nommera une personne digne de confiance pour le remplacer.
Toutes messes ou cérémonies célébrées en Flandre, se termineront par la prière dédiée à Sainte Illinda. Si cette conditions n'est pas respectée, l'Archevêque se donne le droit de sanctionner le responsable de paroisse, ceci en accord avec le Comte de Flandre.



Section II - Du rôle de l’Eglise dans l’organisation temporelle du Comté

Article II.1 : L'Archevêque qui vit en Flandre depuis au moins 4 mois, siègera au Conseil Comtal Flamand, afin de l’aider à conformer sa politique aux principes Aristotéliciens et afin que les décisions prisent, soient l'empreinte de la Vraie Foi. L'Archevêque s’engage à ne point faire partie d'un autre Conseil Comtal que celui des Flandres. Le droit de vote sera accordé à l'Archevêque au même titre que les conseillers élus, si l'Archevêque remplit la condition pour siéger au Conseil Comtal.

Article II.3 : Les membres du clergé aristotélicien sont admissibles à toutes charges temporelles.

Article II.3 bis : Les Curés Aristotéliciens ne peuvent devenir Bourgmestre ou se présenter a une élection sans l'autorisation de leur Archevêque. Tout manquement au présent article sera jugé l'officialité épiscopale pour ne pas avoir respecté son vœu d'obéissance. Les prélats sont dispensés de cet accord.

Article II.4 : Le Comte de Flandre doit être baptisé avant sa prise de fonction.

Article II.5 : Le Comte de Flandre nomme au début de son mandat son confesseur, choisi parmi le clergé de l’épiscopat flamand.



Section III - Du rôle de l’Eglise dans la vie civile.

Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme, est strictement interdit sur les terres du Comté de Flandre, que se soit pour les fidèles ou les non-fidèles.

Article III.3 : L'Église propose, à tous ceux qui le désirent, l'entrée dans l'amitié Aristotélicienne par le sacrement du baptême. Elle se donne comme mission de donner les derniers sacrements et d'enterrer les corps des seuls Aristotéliciens baptisés, conformément au dogme.

Article III.4 : L’Eglise se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités municipales et Comtales.

Article III.5 : L’Eglise se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. De ce fait Elle a droit de véto sur le choix des professeurs obtenant une chaire à l’université de Bruges pour tous les cours relatifs à la voie de l’Eglise.

Article III.6 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son Archevêque.

Article III.7 : Les autorités flamandes veilleront à associer les autorités religieuses locales lors des manifestations publiques ou Comtales. Les grandes fêtes religieuses de l'Église Aristotélicienne seront fêtées avec la participation du Conseil Comtal dans la mesure des disponibilités des conseillers comtaux.

Article III.8 : L'Église Aristotélicienne s'engage à tout faire pour placer un curé dans chaque paroisse de Flandre afin que les messes dominicales puissent avoir lieu ainsi que les cérémonies : baptêmes & mariages & funérailles.
En contrepartie, le Comté s'engage à soutenir financièrement le clergé flamand, soit de lui même, soit via la mairie de la ville concernée :
- A prêter la somme de 1200 écus à la personne résidant cette ville qui s'engage à prendre la voie de l'Église (l'aider à son passage niveau 3) cette personne devra par la suite se faire ordonner par l'Archevêque. La demande de prêt se fera à l'Archevêque qui transmettra celle-ci au Comte de Flandre.
- En allouant une aide financière aux Archevêchés pour leurs frais d'entretien et de déplacement. Un décret d'application stipulera le montant des aides accordées, préalablement voté par le Conseil Comtal et ce dans un but de transparence.
- En s'assurant de pouvoir faire escorter tous clercs qui auraient le besoin de se déplacer pour le bien de l'Église. Cette demande d'escorte devra passer par l'Archevêque qui la déposera au Conseil Comtal.



Section IV - Du fonctionnement interne de l’Eglise Flamande.


Article IV.1 : L’Eglise Aristotélicienne est représentée par sa Sainteté le Pape. La Curie romaine est, après le souverain pontife, l'autorité suprême de l'Eglise.

Article IV.2 : L'Eglise est représentée en Flandre par l'Archevêché de Malines (comprenant les paroisses de Tournai, Gand, Dunkerque, Antwerpen et Bruges), qui dépend spirituellement de la Province Métropolitaine de Reims. Elle est dirigée par un évêque, choisit par l’Assemblée Épiscopale de France et élevé au rang d’Archevêque. L’Archevêque a entière autorité et autonomie pour nommer les membres du Clergé de Flandre, prêtres ou laïcs, dans leurs villes respectives et ainsi les autoriser à préparer puis administrer les sacrements ; et par le Nonce, représentant du Saint-Siège auprès du Comté de Flandre.

Article IV.3 : La hiérarchie ecclésiastique devra être respectée pour toutes les relations entre l’Eglise et le pouvoir temporel.

Article IV.4 : Le Comté de Flandre ainsi que tous les clercs de l'Église flamande reconnaissent de par ce concordat "la Charte canonique de la province métropolitaine de Reims".



Section V : La justice d’Eglise et les Officialités Épiscopales.

Article V.1 : Par la promesse canonique de l’intronisation en la cathédrale de Bruges, le Comte, comme ses successeurs, s'engage à poursuivre les hérésies sous toutes les formes qu’elles pourraient prendre. Le crime d’hérésie est reconnu comme trouble à l’ordre public car il constitue une atteinte portée contre les fondations de l’autorité Comtale et religieuse.

Article V.2 : La Très Sainte Inquisition et le tribunal inquisitorial (ou Officialité) de Reims sont institués sur le territoire du Comté de Flandre. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialités sont ceux définis par le droit canonique de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.

Article V.2 bis : De surcroît, les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne au clergé, non soumise à l’article V.7.

Article V.3 : Les tribunaux inquisitoriaux et la Justice d’Eglise sont compétents dans les cas d’hérésie, de schisme, d’apostasie, d’insulte, de blasphème ou de diffamation envers l’Eglise, ses institutions, ses membres ou ses enseignements ; de prévarication et de rupture de serment fait sur les Saintes Écritures.

Article V.4 : Les tribunaux religieux feront appliquer les différentes punitions qui leur sont propres et prévues par le Droit Canon à tout prévenu présent en terre de Flandre, via les services de la vidamie de Reims.

Article V.4 bis : Les sanctions lourdes, conforme à la charte du juge, tels que les bûchers en place publique seront soumises à l’autorisation Comtale.

- Article V.4 ter : Lorsque les tribunaux ecclésiastiques ne sont pas en mesure de faire appliquer la sentence, le condamné sera déféré devant le tribunal temporel local, et devra se conformer à la sentence prononcée par le juge laïc, elle-même conforme à la demande de la procure ecclésiastique.

Article V.5 : Les tribunaux ecclésiastiques ont préséance sur les tribunaux temporels, les premiers pouvant dessaisir les seconds pour les cas jugés de son ressort. L’action temporelle In Gratebus s'éteint alors ou, si nécessaire, sert de support à l’application de la sentence prononcée par le tribunal religieux.

Article V.6 : Les prévenus peuvent faire appel des décisions des tribunaux inquisitoriaux auprès du Tribunal de la Rote Apostolique et de la Cassation à Rome.

Article V.7 : En cas de désaccord sur l'application d'une peine ou d'un appel ou sur le dessaisissement, une commission quadripartite comprenant un juge d’appel de la Sainte Inquisition, l’Archevêque de Malines, le juge de Flandre et le Chancelier de France, se réunirons, devant chercher la solution juridique respectant au mieux la forme et les droits de la défense. Le Chancelier a le dernier mot en cas de désaccord.

Article V.8 : Les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil.



Section VI - Des privilèges de clergie.

Article VI.1 : Les évêques de Flandre peuvent lever une garde épiscopale au sein du Comté, mais, elle ne doit pas porter atteinte aux intérêts de ce dernier.

Article VI.2 : Les corps d’armés et les lances de cette garde pourront librement circuler sur l’intégralité du territoire flamand. Les déplacements importants seront signalés au Conseil Comtal.

Article VI.4 : Le Comté de Flandre dans sa volonté de montrer son attachement sincère et profond à la Sainte Église d'Aristote, cède une terre liée au poste d’Archevêque. La dicte terre appartient à l'Église épiscopale flamande, et l’Archevêque de Malines en est de par le fait, le légitime seigneur.

Article VI.5 : Tout prélat commettant une infraction civile ne pourra être jugé que par ses pairs. Ils bénéficient donc d’une immunité politique qui ne pourra être levée que pour des faits de trahison & haute trahison avérés et garantis, nécessitant une contre requête, par une institution supérieure telle la Pairie ou la Haute Cours de Justice. Le déroulement et le mode de jugement devront être décidés en concertation avec la Curie.


Afin que nul ne puisse à cette heure et dans toutes celles qui seront advenir, contester les présentes écritures, nous Monseigneur Bigornea de Malines & Messire Wuggalix de Clairambault apposons en ce 15ème jour du second moy de l'an de grasce 1457 de nostre Seigneur, nos scels, validant par ce faict le présent Concordat.

Amen !

Monseigneur Bigornea,
Archevêque de Malines.


Sa Grandeur Wuggalix de Clairambault,
Comte des Flandres.


Monseigneur Aaron de Nagan
Cardinal-Archevêque de Reims
Vicomte d'Ivry



_________________
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 3 Juil 2009 - 7:04

L'Archeveque vit arriver deux Sa Grandeur.

Monseigneur, en effet le nouveau n'est pas affiché ici, si vous le souhaitez je peux vous en faire parvenir une copie. Sinon, vous devez savoir qu'il n'est pas en adéquation avec notre Corpus Legislatif, et que les deux textes ont été envoyé à Paris pour que les légistes puissent nous aider dans cette démarche d'harmonie.

mmm Pas en adequation avec le Corpus Legislatif, cela m'etonne fortement, surtout lorsque je remarque les sceaux en bas de concordat, Feu Msg Bigornea était en Flandres et connaissait le Corpus Legislatif par coeur, tout comme Sa Grandeur Wuggalix dont la reputation n'est plus a faire, sur quels points est il en adequation ?

Le Concordat est en vigueur, ne vous en déplaise Ascalon Breydel.
Et ce, jusqu'à ce que Rome ET le Comte des Flandres, décident de le modifier de concert.
Les juristes parisiens statueront sur la meilleur chose à faire pour les deux parties signataires, si ils trouvent que le Concordat de Lannoy-Clairambault n'est point en accord avec les loi flamandes (ce qui n'est pas sûr).


Quoi qu'il en soit, ce concordat doit etre respecter par les deux parties, je vais donc honorer la mienne, des que j'aurais arranger certaines affaires urgentes a Reims.

Alhysis griffona sur un parchemin, 'Revoir l'avocat SlamJack pour etudier en profondeur le Corpus Legislatif'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lafred
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite


Nombre de messages : 1196
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 3 Juil 2009 - 10:43

Lafred intervint au mot concordat. Bizarrement ça lui sifflait toujours aux oreilles.
Messieurs, des nouvelles de PAris, il faudrait peut-être les relancer et en informer les flamands
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 3 Juil 2009 - 14:05

Lafred a écrit:
Messieurs

Alhysis se racla la gorge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Ven 3 Juil 2009 - 15:09

Des nouvelles de Paris, nous en aurons très prochainement, croyez-moi, les jours qui viennent même. En attendant, prenons notre mal en patience, mais si le Comte de l’époque l’avait envoyé comme il l’avait dit, nous serions de quoi il en retourne à l’heure actuelle...

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Wuggalix

avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Castel van Bruges
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade:

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Sam 4 Juil 2009 - 2:31

Qu'importe Paris, qu'importe Paris...

Rome (Bigornea & Aaron) et Bruges (Wuggalix) sont tombé d'accord sur un texte donnant de nouveaux pouvoirs à la Saincte Eglise en nos belles terres, et ce afin que la foy se propage plus aisément, et plus durablement qu'en toute austre.

Les Flandres sont avec ce Concordat, l'une des Provinces Aristotéliciennes les plus pieuses, mais quelques-uns ont des réticences avec l'unicité de la foy ici bas... Et alors ils mettent des bâtons en les roues du carrosse menant celle-ci aux flamands.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Sam 4 Juil 2009 - 9:17

Qu'avez vous demander a Paris Votre Grandeur Ascalon ?
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Sam 4 Juil 2009 - 16:13

Monseigneur, j’ai seulement demandé à Paris de prendre connaissance des 2 textes, notre CL et le Concordat, pour qu’ils nous disent s’il y a compatibilité ou pas. Et sachez que la réponse m’est parvenue ce jour. J’en ferais annonce en gargote.

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Sam 4 Juil 2009 - 17:54

Alhysis se dit qu'il fallait qu'elle envoie son manau voir cet affiche en gargotte.
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 9:31

Et on se demande pourquoi certains ne veulent pas que l'archevêque de Malines soit escortée par les forces spéciales flamandes.

Votre Grandeur, on peut douter de votre foi en la religion aristotélicienne lorsque l'on vous entend parler, notamment du Concordat qui vous a toujours dérangé, vous et vos parvenus : biensur, pour le clan au sein duquel vous évoluez désormais, il n'est pas agréable de partager le pouvoir avec des autorités qui ne dépendent pas de vous, Malines en l'occurrence, et cela vous agace profondément.

Vous n'êtes pas pressé de voir arriver un nouvel archevêque en Flandres, avouez-le.

Est-ce pour cela que votre entourage tente de lui faire refuser l'escorte des FSF, laquelle s'avère pourtant être la plus efficace actuellement disponible?

Vous souhaitez avoir la mainmise sur tout, n'est-ce pas Votre Grandeur?

Me concernant, c'est avec une grande joie que je vois ENFIN arriver un contre-pouvoir spirituel en Flandres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
LLyr di Maggio



Nombre de messages : 360
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 10:47

Si je puis me permettre le Leg d'une terre est hors la Loi Royale
L'alleu est interdit par sa Majesté, seul l'octroi avec serment de vassalité est recevable
De même que les fief de charges sont interdit par les même Loi
Pour plus d'information voir le Roy d'Armes de France.
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 14:12

Alhysis regarda l'homme entrer en pleine millieu d'une conversation, énumerer ses anneries, elle leva les yeux au ciel et regarda par la fenetre l'horloge de l'eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 14:24

Une pauvre flamande qui passait par hasard dans les parages entendit les propos de mestre Llyr. Etonnée d'abord, elle relut le Concordat de la Discorde et demanda d'une voix étouffée :

Est-ce ceci, Mestre, qui vous pose problème ?

Citation :
Article VI.4 : Le Comté de Flandre dans sa volonté de montrer son attachement sincère et profond à la Sainte Église d'Aristote, cède une terre liée au poste d’Archevêque. La dicte terre appartient à l'Église épiscopale flamande, et l’Archevêque de Malines en est de par le fait, le légitime seigneur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 14:39

L'archeveque se gratta l'epaule et regarda la dame arriver, elle se demanda si c'etais elle auquel le comte faisait des avances ..... Elle decida se souligner la prochaine messe sur l'adultere
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 16:20

Seigneur Slamjack, vous propos me vont droit au cœur, surtout de la bouche d’un homme ayant foulé le sol hollandais pour prêter main forte à ses amis excommuniés. Mais attendez, c’est encore vous qui crachez sur les gardes épiscopaux quand ils osent vous parler ?

Je vois également que l’homme de droit que vous n’êtes n’est pas surpris de voir deux textes en conflit et que je cherche à avoir la lumière de personnes compétentes et éclairées, comme à Paris. Vous êtes vraiment prévisible, mais surtout hilarant en l’espèce…

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 16:37

Ascalon a écrit:
personnes compétentes et éclairées, comme à Paris.

Alhysis manqua de s'etouffer en avalant sa salive.
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mar 7 Juil 2009 - 21:41

Votre Grandeur, que ferez-vous du Concordat lorsque vos "esprits éclairés" de Paris le déclareront illégal (si tel est le cas) ? Vous modifierez la partie litigieuse ou l'annulerez purement et simplement? Admettez-le : octroyer des avantages à l'archevêque vous dérange et vous luttez contre cela. C'était déjà ainsi du temps de Monseigneur Bigornea qui a eu fort à faire avec votre clan.

Je ne suis pas allé en Hollande pour aider des amis excommuniés, Votre Grandeur. je doute que vous voyez mal informés, vous tentez simplement de jeter le discrédit sur mes actions devant l'archevêque. Néanmoins, c'est peine perdue : elle me connait suffisamment pour savoir que je m'attache aux personnes et non à leurs fonctions. Quand je critique un garde épiscopal, c'est le garde que je houspille, pas le corps. Quand je critique un comte des flandres, c'est l'élu que je malmène pas la couronne.

Pour en revenir aux excommuniés : je précise qu'une infime partie des Bourrins (4?) est excommuniée. Je me dois d'ajouter que les Bourrins ne constituent qu'une petite partie des forces artésiennes présentes en Hollande. J'ajoute enfin que lorsque j'ai entamé la campagne hollandaise, les alliés - et parmi eux quelques excommuniés - n'étaient pas encore des amis... C'est devant l'adversité que nous nous sommes serrés les coudes et somme devenus des amis.

Donc, je ne suis pas allé aider des excommuniés. Vos raccourcis sont racoleurs, Votre Grandeur.

Mais reprenez-vous et comportez-vous en Comte des Flandres en présence de Monseigneur l'archevêque de Malines, je vous prie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 9:39

La jeune fille vit une dame, qu'on ne pouvait prendre que pour l'archevêque, la regarder d'un drôle d'air. La jeune demoiselle se demanda si elle avait un bouton sur le nez, ce qui, vu son âge, n'était pas impossible.

Puis, elle décida de prêter davantage attention à ce qui se disait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 12:55

Seigneur Slamjack, je sais que vous êtes actuellement très occupé à terminer les préparatifs de votre armée non autorisée par le Comté, c’est pourquoi je vais être bref et concis avec vous.

Votre dévouement envers l’Eglise est fort louable, mais comprenez que je ne peux en croire au mot. Vous parlez de 4 excommuniés, vous parlez d’hommes d’Aristote qui vous insulte, vous parlez du Concordat comme si c’était votre bible, tout cela en voulant nous faire croire que vous êtes le serviteur d’Aristote, s’il vous plait, je vous dis non. Arrêtez cette mascarade et assumez un peu vos actes et paroles. Le Concordat a été signé mais est en de nombreux points en conflit avec notre CL, nous n’avions aucun Archevêque et Rome ne savait me dire qu’en en serait nommé un. J’ai donc pris l’initiative, il y a 2mois d’envoyer ces deux sources à Paris pour qu’il nous aide à statuer. Mais je vais être clair avec vous, cet avis est consultatif, chose que j’espère vous pouvez comprendre, en homme du droit que vous êtes ou étiez. Les conclusions sont tombées et j’attends maintenant que l’Archevêque qui a été nommé depuis, soit en terre de Flandres pour voir avec elle quelle solution donner à cette affaire.

Une question pour vous Seigneur, vous estimez-vous plus fiable et plus compétent pour escorter l’Archevêque ? Rassurez-moi, vous avez pris connaissance de ce fameux Concordat ?


Citation :
Article VI.1 : Les évêques de Flandre peuvent lever une garde épiscopale au sein du Comté, mais, elle ne doit pas porter atteinte aux intérêts de ce dernier.

Article VI.2 : Les corps d’armés et les lances de cette garde pourront librement circuler sur l’intégralité du territoire flamand. Les déplacements importants seront signalés au Conseil Comtal.


Vous, vous montez une armée sans demander autorisation et sans avoir l’aval du Conseil, ceci pour usurper une mission qui relève des gardes épiscopaux. Etes-vous vraiment pour ce Concordat ou acceptez-vous seulement les points qui vous arrangent ? Pour ma part, je vois le Concordat comme un ensemble indivisible, qu’elle votre avis sur la question, cher Seigneur ? J'attends votre réponse et ensuite je vous laisse vous pavaner devant notre Archevêque, cela semble vous faire tellement plaisir, je ne voudrais vous le gâcher.

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 13:57

Je vous en prie calmez vous, ce n'est ni le lieu ni le moment pour se decharger de la sorte pour l'un comme pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 16:51

Rome vient de publiez une réponse pour le grand audiencier, je l'ai fait afficher par mon fidele Vicaire Siktar en Halle.
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   Mer 8 Juil 2009 - 19:03

Fort bonne nouvelle, chère Archevêque. Une petite question néanmoins, leur avez-vous envoyé également copie de notre CL ? Car il semblerait qu'il y ait quelques erreurs dans cette réponse.

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concordat de Lannoy (Flandres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concordat de Lannoy (Flandres)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Ordre de Mérite] Flandres - Sainte Illinda
» [RP]Les Flandres,le pays futur des brigands.
» 30 avril 1454 : Sermon et Bénédiction du Conseil de Flandres
» [Histoire] Chronique Politique - Le Lion des Flandres
» Flandres (R.F.) (Informations et Traités)...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Ville de Bruges, Capitale des Flandres - Stad Brugge, Hoofdstad van Vlaanderen :: Cathédrale Saint Sauveur de Brugge-
Sauter vers: