Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 02 octobre 1454 : Indépendance des Flandres

Aller en bas 
AuteurMessage
lilin

avatar

Nombre de messages : 918
Localisation : Gent/Gand/Ghent
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Imleach
Grade: Aucun

MessageSujet: 02 octobre 1454 : Indépendance des Flandres   Dim 5 Nov 2006 - 16:14

Officiant : son Eminence Nicjoachim

La cathédrale de St Rombaud avait revêtu ses plus beaux atours en ce jour de commémoration religieuse de l'indépendance des Flandres....


Monseigneur Nicjoachim évêque suffrageant des flandres était accompagné pour l'occasion de tous ses hommes et femmes d'église: Père Brunor de Dunkerke, Père Crumble et diacrenesse Laurianne de tournay, Père Pérole d'Antwerpen, Père et Mère Antésite et Guelie de Ghent........

La cathédrale était pleine à craquer




Monseigneur Nicjoachim entama son allocution

Monsieur le Comte,
Monsieur le Président du Parlement,
Mesdames et Messires les membres du conseil flamands,
Mesdames et Messires les représentants des autorités municipales, religieuses, civiles et militaires,
Chers fidèles,
Chers concitoyennes et concitoyens,
Chers hôtes de notre capitale,

Il y a un an voyait le jour la Flandre.....

Toute commémoration qui jalonne notre histoire flamande nous remet en mémoire les événements qui se sont produits alors, riches en rebondissements et en hauts faits. Mais que seraient ces grands moments sans la volonté et le courage de celles et ceux qui donnent l’impulsion nécessaire au changement. Ces forces agissantes, souvent peu nombreuses, tirant leur puissance de leurs seules convictions, ont plus fondamentalement influencé le destin de notre peuple et Comté que les plus savantes stratégies politiques menées par les grands Empires.

On peut s’interroger longtemps sur ce qui fait se lever, au moment adéquat, les femmes et les hommes flamand capables par leur engagement de transformer profondément l’avenir d’un comté ou d’une cité. Il me paraît, à la lecture de l’histoire flamand que le seul vrai moteur est sans doute l’amour de la liberté, la liberté de chacun sans doute, mais au-delà, la liberté commune à tous, celle garantit l’indépendance et l’autonomie d’une cité, d’un comté ou d’un peuple.

En ce qui nous concerne je vais m'attarder sur notre histoire, celle de l'église de Flandres......et par là même rendre un sincère hommage aux homme et aux femmes qui ont construit l'église de Flandres!

C'est feu Mère Illinda, la bien nommée, qui essouffla le dynamisme et la vie à travers notre église flamande. Je m'en rappelle comme si c'était hier, car je l'attendais avec impatience pour me nommer curé de Dunkerke....ET malgré la maladie la gagnant chaque jour un peu plus , elle pris son bâton de pélerin afin de nommer les curés des paroisses flamandes et notamment un certain Jeandalf à Tournai....c'était au mois de janvier dernier....

Aujourd'hui cardinal,son éminence Jeandalf repris avec humilité le flambeau en tant que plus haute autorité flamande, et donna un souffle nouveau à toute l'église de flandre...il fut pour nous un guide mais aussi un frère à qui on pouvait toujours demander un conseil, un avis ou donner une suggestion. et cela sans jamais nous juger ou nous disqualifier. Sa disponibilité est déjà regrettée et légendaire....
Nous voulons , tous ,nous hommes d'église suivre son exemple, et suivre par là même la voie d'Aristote et de Christos.....

Aujourd'hui, nos paroisses ont toujours oeuvré pour le bien d'autrui et pour les plus démunis d'entre nous..........

Entamons ensemble cette prière

Citation :
Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.



Qu'Aristote veille toujours sur nos fidèles et nous préserve du malin....

Amen


Ensuite la cérémonie se poursuivit et les fidèles qui le souhaitaient reurent le bénédiction de l'archevêque des Flandres et des curés des paroisses flamandes..............

http://www.sounddogs.com/previews/2107/mp3/320658_SOUNDDOGS_BE.mp3

_________________


Dernière édition par Deedlitt le Jeu 21 Déc 2006 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
02 octobre 1454 : Indépendance des Flandres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ARC]Vente et achat d'épées en BA - 22/10/1454
» L’imposition en Bourbonnais-Auvergne - 20/09/1454 + décrets
» 30 avril 1454 : Sermon et Bénédiction du Conseil de Flandres
» [Ch'Ti Bowl] 1 et 2 octobre 2011 - Inscription et Réglement
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Ville de Bruges, Capitale des Flandres - Stad Brugge, Hoofdstad van Vlaanderen :: Cathédrale Saint Sauveur de Brugge-
Sauter vers: