Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 _kael - agression [coupable - 1 écu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosa
La Plus Belle Blonde des Flandres
avatar

Nombre de messages : 4309
Localisation : http://maisonharlegnan.forumactif.com/forum.htm
Date d'inscription : 13/05/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: _kael - agression [coupable - 1 écu]   Ven 14 Mar 2014 - 22:57

Procès ayant opposé _Kael au Comté de Flandres

_Kael était accusé de trouble à l'ordre public.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict


Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
*C'était connu, la Comtesse adorait régler les querelles de bac à sable. Son Juge en titre ayant été témoin de l'altercation, il ne pouvait se faire juge, aussi la charge lui était tout naturellement revenu. Ne s'agissait que d'un procès, elle ne connaissait pas ou peu les deux protagonistes. Bref, poussant Gondicaire de son fauteuil de juge, elle prit sa place, armée de sa pelote de laine avec laquelle elle avait passé quatre mois à rendre des verdict et lu et relu les dossiers et notes prises. Son regard allait de l'accusé à la victime, froidement, un pli d'agacement sur le front.

Elle finit par se lever pour énoncer son verdict d'une voix forte. *

Mevrouw, Meneers, le bonjour à tous,

En tant que Comtesse, je me charge aujourd'hui de rendre verdict sur cette affaire. Avant toutes choses, j'aimerai souligner le fait que lorsque l'on n'est pas capable de se chamailler et d'en assumer les conséquences on ne se chamaille pas.

Il est vrai toutefois que la réaction de Meneer Kael est pour le moins disproportionnée, encore qu'une claque n'a jamais fait de mal à personne, bref passons. En l'occurrence, je ne vous cache pas que j'ai une furieuse envie de vous mettre tout les deux au coin en vous privant de dessert, mais puisque ça ne marche pas tout à fait comme ça, j'énonce le verdict suivant :

Puisque Damoiselle Phez a été victime d'une claque sans que celle ci ne soit pleinement justifiée,
Meneer Kael, vous êtes condamné à présenter vos plus plates excuses publiquement à la Damoiselle ici présente, puis à aller vous confesser auprès de la personne d'Eglise qu'il vous plaira et qui devra nous confirmer l'action. Et 1 écu symbolique pour le dérangement occasionné.

Puisque vous êtes en pleine rédemption, j'estime la peine toute à fait justifiée, juste et appropriée.

Fait à Tournai,
Le 2 Mars 1462
Par Niwiel Castel Volturno,
Comtesse des Flandres.

*Elle signa son verdict et salua la cour avant de rejoindre son vrai bureau en songeant à ses momes et marmonnant : Tout pareil tiens...*
Le prévenu a été condamné à une amende de 1 écu.

Acte d'accusation

Votre Honneur,

Nous sommes ici ce jour pour traiter de faits punissables commis par le nommé _Kael, en date du 8 janvier 1462, à Tournai.

L'individu est accusé d'avoir insulté puis frappé Orphezya lors d'une soirée en taverne. L'agression, qui a eu lieu devant plusieurs témoins, dont Fredie, Gondicaire, Gosselin, Nolaine, et Isarine, selon la victime, a été très violente puisque Orphezya accuse _Kael d'avoir été jusqu'à lui mettre le visage en sang, devant le silence des témoins.
Toujours selon la victime, l'agression pourrait trouver son origine d'une altercation qu'elle aurait eu avec Dame Nolaine, amie de l'accusé.

Ces faits constituent un trouble à l'ordre public, qualifié d'aggravé s'il y a eu l'intention de tuer.

Les loi enfreintes :
Op. 3. De la moyenne Justice. (Livre II, Chap II)
Article 2.
Du Trouble à l’Ordre publique :
Toute forme de violence dans la taverne à l'encontre d'un citoyen sera considérée comme un trouble à l'ordre public.
Toute insulte ou menace ou harcèlement proférée à l'encontre d'un citoyen sera considérée comme un trouble à l'ordre public.

Op. 4. De la Haute Justice (Livre II, Chap II)
Article 2.
Du Trouble à l’Ordre Public aggravé :
Toute personne commettant un crime de sang sur une autre personne sans que cette dernière l'ait attaquée et/ou dans l'intention de la tuer sera inculpée de Trouble à l’Ordre public aggravé.


Accusé, veuillez vous lever.

Je vous informe que :

1- Vous êtes ici pour avoir enfreint le Corpus Législatif des Flandres que vous pouvez consulter ici : Gargote > Corpus Législatif et décrets flamands

2- Vous avez droit à un avocat. Si vous en connaissez un, vous pouvez dès maintenant l'inviter à la barre comme témoin.
Si vous n en connaissez pas, vous pouvez en demander un et on vous en désignera un d office.

3- Vous resterez libre pendant toute la durée du procès, en attendant le verdict.


Seront appelés à témoigner:
Orphezya, victime de l'agression
Isarine, témoin de l'agression ayant accepté de témoigner

Les autres témoins de l'agression pourront éventuellement être appelés par l'accusation.


Ascalion d'Abancourt
Le 29 janvier 1462
Procureur des Flandres

Première plaidoirie de la défense

*Pendant la lecture de l'acte d'accusation _Kael avait fermé les yeux et prié. Avant de prendre la parole il inspira profondément*

A la cour, Salut!!

Premièrement je me permets de faire remarquer à la cour qu'un des témoins de ce procès n'est autre que le Juge. Mais bon soit... Je n'ai pas l'habitude de me cacher et de fuir mes responsabilités.

Deuxièmement plusieurs témoins cités par le procureur dormaient au moment des faits, donc je ne vois pas comment ils pourraient apporter quoique ce soit au procès.
Mais bon soit...

Pour terminer la raison des coups portés est tout autre que celle invoquée par Orphezya. Evidemment c'est dans son intérêt de masquer la vérité comme le fait la créature sans nom. Une pauvre gifle ne lui a pas mis le visage en sang comme elle le prétend, et si tel est le cas j'attends qu'un médicastre vienne dire le contraire...

*soupir*.

Venons en aux faits maintenant. Ceux qui me connaissent un peu savent que j'ai emprunté un chemin de rédemption. Grâce à l'église et Aristote mon âme trouvera peut-être son salut.
Oui je reconnais avoir giflé Orphezya et pour cause... *il marque une pose* ...elle m'a fait peur.

*En chuchotant il ajoute* :

Elle est habitée par le démon.

*Reprenant d'une voix normale*

Elle était en discussion avec un triste sire, dont j'ai oublié le nom, lui aussi sans doute habité par le maléfice. Ils utilisaient des mots étranges et ce n'était pas ceux d'une autre langue, non votre honneur, c'étaient des mots teintés d'horreur, de souffrance et de terreur. Je vais essayer de vous en faire une démonstration. Je demande d'avance à la cour de pardonnez ma piètre imitation : LOL, MDR, OK, LOL,...

*_kael failli s'étrangler en assayant de sortir ces paroles impossible à dire hors de sa bouche*

Aussi, ils parlaient étrangement de faits qui à mon humble avis son impossible à réaliser.

Votre honneur, j'ai prié en silence ensuite je leur ai demandé GENTILLEMENT de taire cette magie noire. Ils ne m'ont pas écouté, j'ai ensuite pris peur, et oui j'ai frappé.
Pour tuer ?? Certes non, pas avec une pauvre gifle. J'ai tenté de ramener cette pauvre âme égarée à la raison, c'est tout.
Je n'ai bien entendu pas de preuve de ce que j'avance mais si les témoins de ce procès sont honnêtes il confirmeront mes dire.

Il est temps que la religion revienne mettre un peu d'ordre en ce monde. Aristote ne nous abandonnera pas. Les pêcheurs doivent se repentir.

*En haussant le ton* :

C'est Orphezya qui devrait être en procès à ma place et cela pour sorcellerie !!!

Votre honneur il est temps de protéger la vie ici bas.

*_kael se rassit et ferma de nouveau les yeux pour une nouvelle fois prier le seingneur de venir en aide à cette pauvre femme, cette brebis égarrée.*
Réquisitoire de l'accusation

*À l'attention de Kael, brièvement*

Si le Juge le pense nécessaire, je suis certain qu'il déléguera la décision à l'un de ses collègues conseillers. Libre à vous de faire appel le moment venu si ça n'est pas le cas.

*Une fois ce petit rappel énoncé, le Procureur enchaîna*

Votre Honneur, les témoins que j'ai cité étaient ceux présents sur les lieux au moment des faits selon la victime. Mais je tiens à rappeler qu'un seul témoin (autre que la victime bien sûr) sera appelé à la barre, et ce dernier affirme avoir assisté à la scène. Pour les autres, il s'agissait ni plus ni moins d'énoncer les circonstances de l'agression avec précision.

L'accusé reconnaît les faits, ce qui constitue une circonstance atténuante. Néanmoins, ce dernier conteste la violence de l'agression. Et parmi tous les témoins qui ont été cités dans l'acte d'accusation, pas un seul n'a été appelé pour corroborer cette version.
Pourtant, un maréchal était présent dans la salle. Dormait-il lui aussi ? Peut-il au moins attester s'il a vu ou non, à son réveil, des traces de sang ? Pourquoi la défense n'invite-t-elle aucun témoin à la barre ? Quelle est cette histoire de sorcellerie dont l'accusé se garde bien de nous donner les détails ?

Votre Honneur, les circonstances de l'agression m'apparaissent encore floue. Ce que l'on peut affirmer avec certitude, c'est qu'il y en a bien eu une. Espérons que les prochains témoins pourront nous aider à éclaircir cette affaire.


Fait le 4 février 1462
Par Ascalion d'Abancourt
Procureur de Flandres

Dernière plaidoirie de la défense

Bon, on va aller vite car j'ai pas beaucoup de temps et en perdre ici même m'exaspère au plus haut point.

Au passage je remercie Zeliejeanne de manipuler cette pauvre marionnette pour régler ses quelques comptes du passé qu'elle a avec moi. Sans cela on ne serait pas ici à débattre d'une pauvre gifle donnée en taverne. Mais à quelle époque vit-on, je vous le demande...

Donc je me répète. J'ai donner UNE SEULE gifle à ce pauvre femme et non une pluie de coups comme elle le martèle.
Je ne sais rien d'un différent opposant Nolaine à cette pauvre fille. Oui je connais bien Nolaine, et alors...
De plus la plaignante s'enfonce elle même dans son mensonge ou sa bêtise c'est selon. Je reprends vos termes:

"De ce fait j'ai vite fais le rapprochement, comme tous les habitants présents ce soir là, le même avis. Dame Nolaine a parlé à _Kael de toute cela, et comme ils s'apprécient plus que bien, il s'en est mêlé, et gratuitement m'a bien fait payé de part sa violence..."

J'ai vite fais le rapprochement!! Elle le dit elle-même!! C'est de la pure spéculation votre honneur et de l'interprétation qui ne repose sur rien de concret, sur aucun fait.

Bien maintenant je vais éclairer la lanterne du procureur,.
Je suis en taverne à table on me jette une olive dessus, m'enfin passons je vais pas faire un procès pour ça MOI!!
Cette pauvre dame parle avec un homme, ils utilisent tout deux des drôles de mots et incantations. Ils parlent de choses irréalisables et qui n'ont pas de tenant avec notre temps et époque. Je leur demande de cesser et ils continuent. Là je prends peur, peur du démon, et je la gifle pour la ramener à la raison, chose que je suis parvenu à faire apparemment.
Est-ce que MOI j'intente un procès pour sorcellerie sans preuve tangible, basée sur une conversation? Non.

Un peu de sérieux, votre honneur. Je suis quelqu'un de bien connu en ville je ne mets que rarement mes pieds en tavernes. Justement pour ne pas entendre ni voir des choses pareilles. Demandez à qui vous voulez à commencer par le procureur. Je vous demande de questionner votre entourage avant de rendre le verdict.
Sinon votre honneur, et là vous en conviendrez avec moi, à notre époque il y a des choses qui ne se disent pas, des choses qui ne se font pas. Par contre en ces temps incertains il est de coutume de régler certaines choses de la sorte.
L'accusation a appelé Orphezya à la barre

Voici son témoignage :
Votre honneur,

Torchon et tissu de mensonges ! je vais vous présentez la lettre que j'ai envoyé à Dame Zeliejeanne et Sir Ascalion, si M'sieur Kael trouve tout cela drôle, moi pas. voilà lisez et vous saurez qui il est, qui est Nolaine aussi, et pourquoi soudainement a-t-il besoin de se confesser et se faire tout pardonner.

"Lui tend la lettre"

*************************************************

Monsieur le procureur,

Je me tourne vers vous sur les conseils de dame Zelijeanne pour relater une agression sur ma personne le 08 janvier 1652 par Monsieur _Kael.
Le 9 janvier 1652 j'ai envoyé une requête à Dame Zelijeanne qui m'a donc dis de vous écrire à vous, je vais vous racontez ce qui c'est passé, plusieurs témoins à l'appuis.

Le soir du 8 janvier 1652, je suis entrée, comme tous les soirs en taverne, était présent ce soir là à ce moment précis, Messire _Kael, Messire Fredie, Messire Gondicaire, Messire Gosselin il me semble, Dame Nolaine, et Dame Isarine qui accepte de témoigner en ma faveur sur ce qu'elle a vu.
Je me suis assise comme tout les jours, d'excellente humeur. Messire _Kael lui était agressif, verbalement avec moi, de loin je lui ai donc jeté une olive pour mettre un stop à ses mots qui malheureusement est parti ailleurs sauf là ou je voulais qu'elle aille.

Dans la seconde, Messire _Kael c'est levé, c'est approché de moi tel un loup enragé et de sa main m'a mit le visage en sang, et couvert de bleus, je n'ai malheureusement pu éviter aucun coups, Personne n'aurait rien pu faire, tous le monde se taisait, sauf une... Dame Nolaine, très bonne amie de _Kael riait de voir un peu "d'ambiance". Pourquoi ? Elle qui était sensée avoir une attitude irréprochable, elle Maréchal de Tournai.

J'ai en effet eu une petite altercation avec Dame Nolaine ou je lui demandais des explications sur pourquoi était elle ainsi avec moi, ou ce que j'aurais pu dire ou faire pour qu'elle se comporte ainsi et m'en excuser, mais aucune réponse, aucune explication, aucune raison. Simplement qu'elle était ainsi, que c'était comme ça et qu'elle ne comptait faire aucun effort pour tenter une conversation civilisée.
De ce fait j'ai vite fais le rapprochement, comme tous les habitants présents ce soir là, le même avis. Dame Nolaine a parlé à _Kael de toute cela, et comme ils s'apprécient plus que bien, il s'en est mêlé, et gratuitement m'a bien fait payé de part sa violence...

Après cet état de nerf, je suis partie me soigner dans une autre taverne, accompagnée de Dame Isarine qui m'a aidé à soigner mes blessures, en parlant de ce qui venait de ce passer, elle me proposait d'être témoin si plainte il y avait, par les conseils de Dame Zelijeanne, j'ai donc portée plainte contre _Kael.

Le soir même j'ai pris la route pour Arras, par peur.. lâchement.. je suis partie sans comprendre, Le lendemain un pigeon m'est arrivé de Dame Zelijeanne qui me conseille de rentrer et de rester là à Tournai pour la suite des événements.

Monsieur le Procureur, le comportement agressif de Monsieur _Kael est inadmissible, ainsi que celui de son amie Dame Nolaine, pourtant présente, et sans aucune réaction pour tenter de maîtriser son ami, Qui sont ces gens pour rire de l'acharnement gratuite des gens, pour rire de l'état dans lequel il m'a mit ?

Pour toute ces raisons, je souhaite porter plainte contre Sir _Kael.

En vous remerciant de prendre en compte ma plainte, veuillez agréer Monsieur le Procureur mes salutations les plus distinguées.

Orphezya.

PS: Si besoin je suis là pour répondre à toutes vos questions.

*******************************************
Si justement comme il le dit si bien, les témoins ainsi que vous même, Votre honneur, étiez là, vous savez aussi ce qui c'est passé, et non pas une histoire à dormir debout sur la sorcellerie de je N'sais ou, c'est à cause des gens comme lui que les Tournaisiens partent, Le pourquoi moi je vis actuellement à Gent, avec des gens civilisés.
Quand à la suite de cette soirée, oui je suis partie de taverne pour me rendre dans celle d'à côté pour me soigner, honte à moi de n'avoir pu éviter les coups, ce n'est pas un homme Monsieur le juge, c'est un animal, et malheureusement il est possédé non pas par je N'sais quelle sorcellerie, mais par la connerie !!
Je remercie par ailleurs Dame Isarine pour son aide et ses soins qu'elle m'a apporté, ainsi que tous les villageois présents pour leur soutient et leurs conseils.

Mais au non d'Aristote ! pour qui se prend-t-il ! J'en ai fini Monsieur le juge.

Merci de votre écoute.

La rousse, perdue dans un tribunal pour la première fois de sa vie était paumé devant tout ces gens, elle soupire et souffle, tente de chercher son bien-aimé du regard qu'elle avait laissé tantôt au fond de la salle, elle savait que ses yeux l'apaiseraient et l'aideraient à surmonter cette ultime épreuve.
Qu'une envie elle avait, quitter cet endroit au plus vite, mais pas sans savoir qu'il se prendrait tout au moins un avertissement pour se rendre compte qu'il n'était pas, tout comme sa chère amie, le nombril de Tournai.

L'accusation a appelé Isarine à la barre

Voici son témoignage :
Isarine se présente à la barre, mal à l'aise

"j'ai été témoin de l'altercation mais j'avoue que moi aussi je n'ai pas réagi car au début ça me semblait bénin.
avant l'arrivée d'Orphé, j'avais une discussion légère avec sir Kael que je venais de rencontrer et je dirais même agréable et légèrement grivoise. cela me faisait du bien après la période difficile que je venais de passer dans le village d’à coté...

aujourd'hui on me demande de témoigner contre une personne qui m'est sympathique pour soutenir une amie ! je me passerais bien d'être ici je vous l'assure !

alors je vais me contenter de rapporter les faits que j'ai vu, sans prendre parti d'aucune façon...

donc pour en revenir au début, sir kael et moi discutions lorsque Orphezia est entrée dans la taverne.
là je ne sais pourquoi, l'ambiance est devenue tendue et les paroles entre Phe et Kael sont devenues dures, voir méprisantes.
à un moment donné, Phe a lancé une olive sur Kael. je ne saurais dire s'il la reçut ou pas.. je n'y ai pas fait attention car j'écoutais aussi les autres personnes présentes.

c'est le soucis quand il y a trop de monde... on ne sait plus ou écouter ou regarder !

j'ai vu Kael se lever et donner une claque à Phe. le geste était exagéré pour une olive mais la baffe ne m'avait pas semblé si forte.

j'ai été surprise en allant retrouver Phe dans l'autre taverne de la voir dans cet état et j'ai fait de mon mieux pour la calmer...

voilà, je suis navrée mais je n'ai pas plus de précision à vous donner. je regrette juste d'être obligée de témoigner alors que j'apprécie les deux antagonistes."


Isarine regarde le juge puis sur un signe de tête le salue et retourne s'assoir à sa place

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.regartdevie.com
 
_kael - agression [coupable - 1 écu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAVY de Nolife qui raconte son agression dans la rue.
» Terminatort800 - 29.III.1457 - C - TOP (insulte et agression
» Règle de l'agression
» Le foul, l\'agression, l\'essuyage de crampons, l\'écrasement faciale
» DSK est il coupable des faits qui lui sont reprochès ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Chateau de Bruges - Kasteel van Brugge :: Tour de la Comtesse Mariemagnes - Justice Comtale :: Bureau du Juge :: Archives Judiciaires-
Sauter vers: