Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
maeva

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Cambrai
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Jeu 16 Juin 2011 - 12:38

Camille-Agathe a écrit:

Ahem, excusez moi... euh, avec le départ d'Astrid je m'emmêle les pinc... enfin je suis un peu perdue. C'est bien vous qui devez précéder la procession avec la medaille de mon grand père ?

Sourcil relevé, regard interrogateur à Bayard, discret langage codé soulesque pour que lui seul comprenne...

Une médaille? Surement en or massif?affraid
On va pas les laisser l'enterrer avec parrain quand même! Auquel cas faudra trouver le temps d'aller la déterrer avant notre retour en Artois si elle est en or massif! Vous n'auriez rien vu qui ressemblait à une "Médaille de L'Ordre de Sainte Illinda" dans le testament du parrain? Avec un nom pareil ça doit valoir bombon ce truc!
Au pire on la fait disparaitre pendant la procession non?


Camille, Camille, tata Maé veut bien porter la médaille au cours de la procession si y'a pas d'amateur!
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Jeu 16 Juin 2011 - 15:24

Seigneur qu’ai-je fait pour mériter cela ?! Pesta-t-elle in petto.

La vicomtesse qui estait femme de nature plutost… distante, avait une saincte horreur des bichailleries, aussi, lorsque ses mains furent baisées, sa mine s’allongea mais poinct elle ne dit mot… Au moins avait-elle échappé aux franches embrassades dont la jeune damoiselle estait fort friande en son jeune asge.


Tentant de rester digne, un brin pincée, la vicomtesse esquissa un sourire forcé et chuchota à la juvénile esgourde.

Ma chère enfant, il ne convient poinct à une jeune damoiselle de vostre rang de se répandre en ces manifestations populaires...

Puis se redressant quelque peu, elle renchérit.

Il est vain de me mercier car si je suis icelieu, c'est parce que… Eh bien, parce qu’il faut bien que quelqu’un s’occupe du défunt et qu’il ne sied guère de faire traisner des funérailles. Aussi pieux fut cet homme, le temps de juin fait son œuvre et… et la dame s’interrompit. Poinct il n’eut esté séant de décrire les désagréments nauséabonds d’une dépouille qui, faute de sacrement, indispose largement son entourage. Et… voilà ! *sourire angélique totalement dégagé*

Dire que la dame estait insensible devant la mort eut esté grande fausseté. Nonobstant, des corps mutilés et en voie de décomposition, elle en avait enjambé tant et plus sur les champs de bataille, adoncques pour ne plus estre la proie de cauchemars récurrents, elle avait une fois pour toute abandonné l’idée que l’on devait s’entourer de ronds de jambes avec une dépouille mortelle et que seule l’asme du défunt devait estre encensée.


Un détail tracassa soudainement l’archidiacre. Beeky allait en faire part à la petite Camille lorsqu’elle vit icelle semblant se débattre avec une organisation quelque peu… bousculée. Voilà ce qu’il advient lorsque les enfants assument les responsabilités des grandes personnes. Consternée, la vicomtesse assista aux efforts désespérés de la gamine afin que les choses revestent un air digne… Raté !


Il estait grand temps de prendre l'affaire en mains et que l’on s’attache à l’essentiel. Ignorant ce qu’avait bien pu préparer sa filleule, la dame trancha dans le vif. Rien de tel que la coutume, rien de tel que les rites ancestraux, amen !

Et la dame de lancer un signe discret au jeune enfant de chœur afin que le glas fut sonné, signal convenu pour les porteurs devant s’acquitter de leur tasche en déposant le cercueil par devant l’autel. L’archidiacre quitta l’enfant et gravit les quelques degrés qui la placèrent au dessus de l’assemblée, attendant que le cortège pénètre en la cathédrale. Lorsque le cercueil reposerait sur les tréteaux, l’archidiacre réclamerait le silence et commencerait l’office religieux.


Mes frères et soeurs, gagnez vostre place, il est temps !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Khalidia



Nombre de messages : 1371
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Bourgeois
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Jeu 16 Juin 2011 - 20:21

Khalidia, effaré par l'esclandre et la désorganisation causée par le départ d'Astrid, s'était mis en retrait avec Keewy, afin de laisser l'agitation retomber.
Il vit Beeky arriver, et prendre rapidement place, le visage fermé, certainement énervée par tant de désordre. Elle attendait devant l'autel que la cérémonie débute.


Citation :
Meneer Khalidia, je ne vous ai point accordé beaucoup d'attention, pardonnez moi...Les évènements... Pourriez vous rejoindre mon parrain, mon oncle et le sieur Ascalion... vous... euh, vous avez accepté d'être porteur...oui...? hein ?

Il vit soudainement arriver Camille devant lui, et elle lui posa la même question que lui avait posé Astrid quelques jours plus tôt.

Bien sûr Camille, que j'ai accepté d'être porteur du cercueil de ton grand père. Il m'a fait rentrer dans la Foi Aristotélicienne, c'est la moindre des choses que je l'accompagne dans son dernier voyage. Je vais aller rejoindre les autres.

Khalidia regarda en silence sa compagne, déposa un baiser sur sa joue avant de la regarder s'éloigner pour aller s'asseoir dans l'église. Puis il se dirigea vers Ascalion, Slamjack et Bayard, afin de porter le cercueil de son parrain.
Revenir en haut Aller en bas
Camille-Agathe

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Jeu 16 Juin 2011 - 22:18

[ à l'intérieur du dedans de la cathédrale]

Bien sûr Camille, que j'ai accepté d'être porteur du cercueil de ton grand père. Il m'a fait rentrer dans la Foi Aristotélicienne, c'est la moindre des choses que je l'accompagne dans son dernier voyage. Je vais aller rejoindre les autres.

Ah oui, c'est vrai que khalidia est le filleul de grand père, songe la gamine en se retenant de justesse de se frapper le front. Tout comme tonton Bayard, tante Maéva et.. tant d'autres. Papy Wuggalix avait du succès, y a pas à dire, et quiconque oserait dire qu'il n'avait pas été le plus fervent des Aristotéliciens se serait ridiculisé ! Elle remercia donc chaleureusement Khalidia, sourit à Keewy qu'il embrassait, se laissant pendant une micro seconde attendrir de voir ces amis de toujours si bien assortis, avant de se laisser happer à nouveau dans le tourbillon de ses divers devoirs et problemes.

Lord Dams, donc. Elle le regarde de ses grands yeux clairs et suppliants, si vous vous souvenez bien. Et avant qu'il n'ait pu répondre..


Camille, Camille, tata Maé veut bien porter la médaille au cours de la procession si y'a pas d'amateur!

Si la lectrice que je suis est morte de rire derrière son écran, la pauvre Camille elle, se sent couler de plus en plus profondément dans la confusion ambiante. Un regard qui veut tout dire à Maé, donc, avec un presque imperceptible mouvement de menton vers Lords Dams et un chuchotement à peine audible. Si sa tante est aussi douée pour tendre l'oreille qu'elle l'est pour comprendre son chevalier, elle aura donc entendu ceci :

euh, c'est très gentil tata mais là je viens un peu de demander au monsieur, là... cuilà, devant...
Revenir en haut Aller en bas
lord_dams

avatar

Nombre de messages : 2023
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 1:40

A son habitude, tres sobre voir froid, lord n avait pas bougé de sa chaise malgré le tumulte. Nenou l avait rejoinds depuis quelques minutes que la petite fille de Wuggalix s'approcha de lui

Citation :
Ahem, excusez moi... euh, avec le départ d'Astrid je m'emmêle les pinc... enfin je suis un peu perdue. C'est bien vous qui devez précéder la procession avec la medaille de mon grand père ?

Un peu surpris

Non ce n etait point prevu mais je le ferais avec plaisir pour mon vieux camarade et si cela peu appaiser votre souffrance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
maeva

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Cambrai
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 7:35

Glups! Avant même qu'elle puisse insister auprès de Camille, le couperet tombait, plus aucun espoir que l'homme en question refuse, il acceptait avec plaisir...Nenni, elle le garderait à l’œil.
Plus que quiconque, la Maé savait que de nos jours on ne pouvait plus faire confiance à personne...

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier°Bayard
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 1020
Age : 42
Localisation : En nos belles terres de Belgique
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Major de Cavalerie

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 9:21

Bayard l'avait senti, elle était pas commode la Beeky ! Une ptite tape sur l'épaule de Camille, pour l'encourager puis il se remet près de Maé, qui ne lâchait pas la décoration en or massif des yeux...

Fichtre elle sait ce qu'elle fait la petite Camille, elle a confiée l'or aux mains de l'Ost! Va pas être facile pour la récupérer! Si ça marche pas, faudra se replacer pour les cygnes chez nous!

Les ondes furibondes de la vicomtesse, devant l'autel, persuadèrent Bayard qu'il valait mieux pas trainer pour la cérémonie. Un ptit clin d'oeil à sa belle, et hop, il rejoint le cercueil pour prendre sa place de porteur...
C'est que ces derniers temps, à chaque fois qu'ils étaient entrés dans une cathédrale, ils s'étaient fait remarquer. Glup! Pourvu que ça se passe bien cette fois...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Slam Jack

avatar

Nombre de messages : 2243
Localisation : Tournai RP & HRP!
Date d'inscription : 22/03/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 9:47

Il ne fallait pas s'attendre à un Grand Slamjack en ce jour : ni jurons, ni geste obscène, ni baston. Le Baron Noir était mélancolique et son humeur était aussi sombre que sa tenue. Les Clairambault qu'il avait côtoyés disparaissaient les uns après les autres et cela lui rappelait que la fin était inéluctable, même pour Lui, quoiqu'en dise La Légende. La relève était certes assurée et c'est avec beaucoup de joie qu'il épaulait la descendance de cette Grande Famille, en devenant notamment le parrain de la petite dernière. Mais ça lui foutait un coup au moral tout ça. Et il avait beau être un grand gaillard que rien ne semble pouvoir ébranler, la mort d'un proche c'était toujours un moment pénible.

Le Général ne salua personne. Refermé sur Lui-même. Il lui fallait d'abord digérer sa propre asthénie, avant d'aller soulager celle des autres.

Fixant le cercueil, Slamjack rejoignit les autres porteurs. Prêt à emmener son ami Wuggalix vers sa dernière demeure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scenario-paintball.com (demandez Slam Jack)
Camille-Agathe

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 10:43

[Cathédrale, entrée du cercueil : La cérémonie commence ! ]

Citation :
Mes frères et soeurs, gagnez vostre place, il est temps !

Vite, il faut sortir de l'allée qui mène à l'autel à présent...
Heureusement, Lord Dams accepte sans tarder. Soulagée et reconnaissante, la jeune Camille ? Oui.
Enfin soulagée, l'espace de quelques secondes. Car alors qu'elle prend place au premier rang à côté de sa marraine, la place vide à sa droite lui rappelle cruellement que la cérémonie débute sans son père.

Elle se tient très droite sur son siège, regarde la procession entrer. Lord Dams d'abord, tenant la medaille de Wuggalix sur un coussin de velours... Puis vient le cerceuil. Slamjack et Bayard devant, Ascalion et Khalidia derrière, les porteurs l'approchent inexorablement de l'autel, et donc... d'elle. Elle sent un sanglot lui prendre la gorge à la pensée que Wuggalix est si proche qu'elle pourrait le toucher, et à la fois si loin qu'elle ne le reverra plus jamais. Elle aggripe la main de Rosa à se blanchir les phalanges, sans se rendre compte qu'elle doit lui faire mal. Mais où est donc son père...? Il est souvent absent ces derniers temps, mais elle sait que rien ne pourrait l'empêcher d'être aux obsèques de son propre père, et la peur lui tenaille le ventre.

Lorsque le cercueil est déposé dans l'allée tout près d'elle, devant l'autel, elle laisse Bayard rejoindre sa douce, mais tend discrètement la main vers son parrain, lui désignant la place libre à côté d'elle sans mot dire. S'il voulait bien s'y asseoir, l'absence de son père ne lui serait pas douloureusement rappelée à chaque seconde de la cérémonie.

Camille entre son parrain et sa marraine. Tout un symbole.
Revenir en haut Aller en bas
maeva

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Cambrai
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 11:19

Une petite boule lui serre le gosier. L'émotion? Non la médaille... elle lui reste en travers, bon sang ce qu'elle aurait aimé porter ce petit bout de métal précieux si bien astiqué, rutilant, brillant, alléchant, posé si délicatement sur son coussinet de velours écarlate...Lui avait il caché encore d'autres de ses trésors le parrain?
Il savait pourtant combien sa fillotte raffolait de tout ce qui brillait, t'être pour ça d'ailleurs qu'il avait tenu quelques uns de ses objets au secret...prudent le Wugg!

Un gros sanglot soudain submergea la petite boule qui lui serrait toujours le gosier. La présence du Baron aux côtés de Bayard n'y était pas étrangère. Un flot de souvenirs la fit vaciller sur son banc. Tout semblait si loin à présent et pourtant elle entendait encore résonner les rires de Wuggalix à l'occasion de petites soirées bien arrosées à la blanche bien sûr, dans des tavernes discrètes de Tournai où de Cambrai.
Les attraits de la médaille lui paraissaient bien futiles à présent, car les véritables trésors qu'elle conservait de son parrain étaient bien lovés au fond de son cœur et la mémoire de tous les moments de délires valait tous les trésors.

Une à une, des petites larmes roulèrent sur ses joues...
Revenir en haut Aller en bas
Ascalion

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 16:28

Enfin Beeky était arrivé. Bon, pas très contente apparemment, mais au moins la cérémonie aura lieu ! Qu'auraient-ils fait sans elle ? Il valait mieux ne pas y penser. De toutes manières, le problème était réglé. Tout s'enchaina alors assez rapidement. Le signal donné aux porteurs ne se fit pas attendre, et Ascalion tâcha de répondre présent. Il rejoint donc ses "collègues", et, lorsque tout le monde fut prêt, ils soulevèrent le cercueil à l'unisson. Juste derrière Slamjack, Ascalion s'avança lentement pour se diriger vers l'autel. Il avait le visage froid et dur, comme s'il s'était construit une carapace afin de se cacher derrière. Quoi qu'il en soit, pas une larme de coula sur son visage, mais on pouvait y lire la tristesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Smurf

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 19:50

Aller aller, en avant les nains, on est déja en retard!



Le fier équipage tournait dans Tournai, habillé sobrement pour l'occasion, tout de noir, à la recherche de la cathédrale.

Mais c'est quand même pas compliqué! La cathédrale c'est ce qui dépasse le plus du sol.... Me prend pas pour un champenois, ca c'est une taverne, et elle dépasse moins du sol!

Après de longues minutes d'errance, Smurf, porté par numérohein et numérodeux arrivèrent devant la cathédrale ou tout le monde s'engouffrait. Vite, le forgeron descend de sa chaise à nains porteurs, et remet son tablier en place, prenant soin de préciser à ces deux camarades d'être digne et distingué. Ne voulant pas etre celui qui devait entrer en dernier pour ne pas faire mauvais genre, Smurf se faufila dans la foule jusqu'à croiser la douce Maéva qu'il salua d'un grand sourire barbu avant de jeter un oeil à l'assistance. Son dernier voyage datait de la presque sécession de Tournai et il reconnu tout un nombre de visages familiers qu'il s'empressa de saluer d'un hochement de tête.

Il regarda de loin les porteurs déposer le cercueil, n'arrivant pas à réaliser que ce vieux Wuggalix était mort... Il se mit à rêvasser accoudé au fond de la cathédrale de leurs discussions nocturnes à propos d'Ascalon ou du domaine royal... Petit sourire qui contrastait avec se qu'il ressentait, un grand homme s'en était aller...


Revenir en haut Aller en bas
Rosa
La Plus Belle Blonde des Flandres
avatar

Nombre de messages : 4309
Localisation : http://maisonharlegnan.forumactif.com/forum.htm
Date d'inscription : 13/05/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 20:08

La Blonde avait son air de circonstance, un peu fermé, c'était un enterrement après tout. Une personne fit son entrée et se faufila parmi les invités. Un coup d'oeil, rapide pour le premier, genre "qui c'est?", suivi d'un deuxième plus long, écarquillé celui là. Smurf? et son tablier? Alors là, heureusement pour Rosa que Camille lui tenait la main, et sa jambe était cassée sans quoi elle aurait trépigné sous sa houppelande.

L'instant était critique. Comment pourrait-elle se concentrer sur la cérémonie alors qu'il était là, tout près, dans sa tenue favorite, et ne pas les revoir eux, en taverne, son corps ruisselant de bière et elle.. enfin, soirée mémorable...
Une bonne chose: Camille lui serrait la main telle une moule agrippée à son rocher. Pour tenter de garder contenance, elle lui retourna la chose en la pressant fort, non sans pouvoir lui glisser un:

Camille, Smurf est là, il est lààààà!

Dire que son séjour artésien avait eu de l'effet sur elle était un doux euphémisme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.regartdevie.com
Camille-Agathe

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 17 Juin 2011 - 20:49

[ Au premier rang, à coté du cercueil]

Camille, Smurf est là, il est lààààà!

Ah mais nan, c'est dég...enfin, euh, c'est pas juste de lui dire ça maintenant, à Camille! Pov choute, va falloir qu'elle se retienne à quatre de lui foncer dans les bras maintenant ! Vilaine marraine, bouh !

C'est qu'il faut savoir, comprendre, tout ça.. que la barbe de Smurf, pour Camille... c'est comme...euh... comme un Doudou pour un enfançon, voila ! L'odeur, la texture, ça lui rappelle son enfance, ça la rassure, ça la berce.

Bon, le souci c'est que la barbe est attachée au barbu, et que le barbu à une fâcheuse tendance à lui enfourner le doigt dans l'oeil pour un oui ou pour un non. Quand elle etait gamine, elle se vengait en lui mordant le doigt. Mais maintenant qu'elle est adulte et "responsable", elle peut plus.

En tout cas pas devant Beeky.

Mais revenons en a camille. Elle n'a pas d'attelle qui lui tient les jambes, elle. Et elle trépigne. Regard de brêve allégresse échangé avec sa marraine, petit cri étouffé en réponse à celui de Rosa... On dirait deux adolescentes devant une rock star, euh... ou un troubadour vachement connu, ne chipotez pas. Sauf que des deux, y en à qu'une qu'est ado, hein.

Elle lui sourit de loin, à Smurf, et se risque même à un petit signe discret de la main. Il est en retard. Il a toujours une barbe et un tablier.Tout est en ordre dans le monde. Ca va aller.

Elle inspire, un peu plus calme qu'avant son entrée. Smurf est là, et son père arrivera bientôt. Tout ira bien
.
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Mer 22 Juin 2011 - 11:45

Lorsque le cercueil fut enfin… au pied de l’autel, l’archidiacre manda le silence et s’avança vers la caisse de bois qui renfermait la dépouille de l’ancien comte des Flandres mais aussi le père attentionné, le grand’père gasteux affectionné et assurément l’ami comme d’aucuns peuvent se réjouir d’en compter à leur costé.

La vicomtesse n’avait que très peu croisé l’homme, adoncques, poinct elle ne pouvait cognoistre la place qu’il laissait en les cœurs peinés qui l’accompagnaient pour son ultime voyage. Nonobstant, à n’en poinct douter, l’émotion estait palpable à l’instant mesme où les porteurs remontèrent la nef.

C’est auréolée du silence religieux qui régnait en la cathédrale que la dame alluma les cierges que le jeune Maartens avait disposés autour du cercueil. Son rosle de clerc estait de rappeler aux fidèles qu’il n’est poinct besoin de se lamenter sur la disparition de l’estre cher, car assurément, sa place estait au paradis solaire. Auprès du Très-Haut, les pieuses asmes goustaient une vie de félicité éternelle, dans l’amour infini du Père créateur. Le temps ferait son œuvre pour effacer le chagrin et seuls les souvenirs resteraient ancrés en les mémoires. Là est tout ce qu’il fallait espérer lorsque la Faucheuse frappait la race humaine.

Par fin, Beeky se tourna vers l’assemblée et posa son regard sur chacun des membres qui avaient fait le déplacement. D’une voix assurée au timbre clair, elle s’adressa à eux en ces mots :

Mes frères et sœurs, si nous sommes icelieu réunis, c’est pour accompagner de nos prières nostre frère Wuggalix et intercéder auprès du Très-Haut afin qu’il lui ouvre son paradis solaire. La messe des funérailles est chose qui doit apporter à la famille et aux amis, le réconfort et le soutien de la Foy.

Certes, en ce jour, vos cœurs sont baignés de la peine de ne plus croiser le regard de cet homme, ni partager avec lui les moments de nostre vie terrestre, mais pour son asme commence le grand chemin vers une vie meilleure, icelle dont resvent tous les fidèles, icelle qui mène au paradis solaire où nous retrouverons Dieu et les pieux.

Levant les bras vers le dosme de la cathhédrale, l’archidiacre proclama :

L’Amitié est la lumière du monde, elle est flamme qui réchauffe nostre cœur. Qu'icette lueur éclaire dès lors la route de nostre frère Wuggalix et qu’elle le conduise vers le Royaume de Dieu !

Le jeune Maartens s’avança alors et tendit à l’officiant une croix de bois qu’elle déposa lentement sur le cercueil en disant :

Frère Wuggalix, nous déposons sur vostre cercueil la croix aristotélicienne. Icette croix est le symbole qui relie Aristote et Christos, prions pour qu'elle soit le signe de vostre salut et de vie éternelle auprès du Très-Haut !

Puis s’adressant à l’assemblée, l’archidiacre fixa une corbeille d’osier posée près du défunt et reprit :

Il est une coutume qui veut que parents, proches et fidèles déposent en une corbeille, une offrande de leur choix, laquelle sera partagée entre la communauté des fidèles ou enterrée avec le défunt.

Alors qu’il portait couronne comtale, icet homme et son fils m’ont offert l’hospitalité sur leurs terres lorsque je m’en suis venue m’installer seule, en Tournai. En mémoire de cela, aumosne sera distribuée aux nécessiteux.

Ce disant, la vicomtesse fit déposer par l’enfant de chœur une bourse fort replète, en la corbeille.

Frère Wuggalix nous déposons ces offrandes sur vostre cercueil, en signe de nostre amitié, en signe de notre recognoissance, en signe de notre cœur !

Maintenant, c’est à chacun de vous que je m’adresse...


Et la dame d’offrir un sourire à ceux qui estaient venus partager les funérailles de Wuggalix.

Icette cérémonie doit nous rappeler que nostre frère Wuggalix a toujours agi avec le sentiment de faire les choses au mieux et en toute amitié aristotélicienne. Soyons assurés qu’un lien d'amour l'a toujours uni à Dieu, comme il nous unit tous à Dieu, à tout moment.

L’heure du trépas viendra pour chacun d’entre nous, le Très-Haut ne nous l’a poinct caché afin que nous soyons prests s pour le jugement dernier. Ce jour-là, nostre asme sera pesée à l’aulne de l’Amitié que nous aurons partagée et il nous faudra rendre des comptes.

Prions tous ensemble afin qu’Aristote mesure les péchés de notre frère Wuggalix et que Christos intercède auprès du Seigneur afin qu’il le reçoive en son Paradis solaire.


L’archidiacre joignit ses mains et baissa le chef afin de se recueillir en prière avec la communauté des fidèles et par fin, lorsqu’elle releva la teste, elle dit :

Afin que la mémoire d’icelui qui vient se présenter en la maison du Seigneur pour la toute dernière fois, soict gravée en nos cœurs, je donne la parole à iceux qui voudront bien s’exprimer afin de partager leur affection, leurs bons souvenirs ou simplement rendre hommage au défunt.

Et la dame de laisser la place en allant poser son noble séant sur les stalles réservées au clergé.

ortho edit

_________________


Dernière édition par Beeky Maledent de Feytiat le Mer 22 Juin 2011 - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier°Bayard
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 1020
Age : 42
Localisation : En nos belles terres de Belgique
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Major de Cavalerie

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Mer 22 Juin 2011 - 16:59

Après avoir déposé, avec les autres porteurs, le cercueil au pied de l'autel, Bayard suivit la cérémonie près de Maé, la tête embuée de souvenir. Jusqu'au moment où...

Beeky Maledent de Feytiat a écrit:

Afin que la mémoire d’icelui qui vient se présenter en la maison du Seigneur pour la toute dernière fois, soict gravée en nos cœurs, je donne la parole à iceux qui voudront bien s’exprimer afin de partager leur affection, leurs bons souvenirs ou simplement rendre hommage au défunt.

C'est à ce moment que Duncan devait se lever et commencer à parler... mais voilà de Duncan, point à l'horizon. Sans doute s'était-il senti mal, on peut le comprendre. Bayard voit alors Camille se retourner vers lui, un regard qui en dit long. Il est le dernier fils présent. Adoptif, mais fils quand même. Le chevalier allait devoir prendre ses responsabilités. Mais pas seul!

Il se lève, et au passage tend la main vers Camille. Les deux seuls Clairambault encore présent iront ensemble... Avec la petite à ses côtés, il fait face à l'assemblée. Pas évident. Un regard vers Maé, il y puise sa force.


Parler de Wuggalix n'est pas facile, car il y aurait tant à dire. Et je ne saurais le faire aussi bien que Duncan l'aurait fait. Wuggalix, c'était quelqu'un. Mais ça, je crois que tout le monde le sait. Comme je le racontais souvent, lorsque je suis arrivé en Flandres, il est le premier à m'avoir accueilli aimablement. Il faut dire que j'avais bien commencé: à peine arrivé, tout jeune, totalement inconnu et bien moins charismatique que maintenant, je voulais lancer un ordre de chevalerie dans la patrie de Messire Guillaume de Jeneffe, ponte des licorneux. J'vous dis pas comment j'ai été reçu! Mais ma décpetion fut de courte durée, car cet homme qui m'avait écrit pour me souhaiter aimablement la bienvenue à Tournai, Wuggalix, vint vers moi pour m'encourager. Il m'a pris sous son aile. Conseillé, aidé. Il m'a appris à aimer les Flandres comme il les aimait. Puis a partagé ses idées, ses projets,... Et l'aventure était lancée... la politique, Tournai, tout... Beaucoup connaissent l'homme politique, et l'ont côtoyés dans les différents partis auxquels il pris part active. On va pas revenir là-dessus. Parce que surtout, outre l'homme politique, un vrai homme d'état comme il en reste peu, Wuggalix était aussi intelligence, bonne humeur, jovialité, générosité... Comme Léalie. Dans deux styles différents, certes, mais c'étaient les mêmes qualités qui les unissaient et les rendaient si attachants. Je pense qu'ils ont assez de filleul(e)s ici pour en témoigner! D'amis je suis devenu filleul, de filleul je suis devenu fils. Un honneur, une fierté, et je ferai tout pour qu'il en soit fier, toujours. Pour continuer à porter les valeurs auxquelles il croyait.

Finalement, notre seule divergence était sur la bière: il prônait la blanche comme je prônait la trappiste! En tout cas, ou que tu sois mon ami, mon père, bois-en une pour nous! Pour chacun de nous!


Lève une chope imaginaire vers le cercueil. L'allait quand même pas verser une larme le chevalier! L'était temps de passer la parole. Il se tait et pousse discrètement Camille du coude, pour lui signifier que c'était à elle de parler...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Wuggalix

avatar

Nombre de messages : 488
Localisation : Castel van Bruges
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade:

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Mer 22 Juin 2011 - 17:40

[HRP]

Vous êtes chiants, j'ai la larme à l'oeil après lecture de ces 5 pages... Evil or Very Mad

J'ai l'impression que ça fait 2 ou 3 éternités que je ne peux plus jouer... Mais je constate avec émotion que "les miens" sont resté les miens, et qu'mon perso n'est pas totalement tombé dans l'oubli... Deux choses qui me tenaient à coeur quand je jouais.
- Pour la première, j'ai toujours attaché beaucoup d'importance à la loyauté et à l'amitié, et ceux qui m'ont longtemps cotoyé savent que je suis aussi agréable avec les miens, que désagréable avec ceux qui trahissent la confiance que je leur avait accordé.... Ca me fais donc chaud au coeur de vous voir tous là, comme si mon bateau partait pour le bout du monde, et que vous veniez m'dire adieu sur le quai.
- Pour la seconde, j'avoue avoir passsé des centaines d'heures à littéralement bosser pour que la gestion de certaines parties du jeu flamand soit orchestrée au mieux (Conseil, Mairie, etc), et j'ai le sourire au lèvres de voir aujourd'hui que ça "vous a fait plaisir"... Biensur il y a eut les diverses décorations et récompenses RP, mais je crois que tous les joueurs ici présent ont bien comprit que les décorations des persos, ne reflètent pas toujours le mérite associé à ceux-ci... C'est pour ça que je suis flatté de la fiesta que vous me faites là. Smile


Ca m'a fait vraiment plaisir d'vous relire, même si ça n'est que pour quelques heures et que je sais que de toute façon d'ici deux mois, j'aurais à nouveau plus le temps de penser à quoique ce soit. Je préfère ne pas m'avancer parce que je sais pas où j'en serais d'ici là dans mes études, mais j'vous dis à dans un an, dans deux ans, peut être trois je ne sais pas... La seule chose certaine, c'est que vous me manquez (bande de nains) et que dès que j'aurais la possibilité de rejouer durablement, je le ferais.

Ces 4 ans de jeu ont été géniaux, et je tiens à remercier tous ceux qui en ont partagé de la plus grande à la plus petite partie avec moi... Que ça soit les joies, les déceptions, les excitations, les stress, et les aléas qui ont rythmés notre jeu durant ce laps de temps. Il me semble délicat de citer des noms, mais je crois que la plupart de ceux que j'ai cotoyé au travers de mon personnage savent l'affection que je leur porte. (Semper Fi)

See you au ciel. Wink


LJD Wugga.



PS : Edit admin: pas d'attaque HRP contre des LJD

PPS : Je repasserais peut être dans la semaine ou la suivante afin de faire une sorte de récapitulatif de la vie de mon perso... En espérant que ma mémoire ne soit pas aussi trouée que la sienne l'était. Quoiqu'il en soit, j'vais aller m'ouvrir une blanche en souvenir du bon vieux temps, que je boirais à vot'santé à tous en me remémorant nostalgique les moments de jeu en Flandres, avec le sourire bête d'un enfant heureux sur les lèvres... Santé !


[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Mer 22 Juin 2011 - 17:52

*Pose un regard chargé d'un "soupçon" de reproche... vers l'orateur et d'un signe du menton lui rappelle fort "aimablement" qu'il serait bien séant de déposer offrande en la corbeille...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Camille-Agathe

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Mer 22 Juin 2011 - 19:05

La main dans celle, rassurante, de Bayard, la gamine se tient droit comme un "i". Quand il a terminé, Camille s'avance, hesitante. Elle n'a pas la tâche facile. Et d'une parce qu'elle passe juste après son oncle qui a si bien parlé. Et de deux parce qu'il faut donner un coup de coude au dit oncle pour lui signifier de déposer un truc dans la corbeile, là. Et de trois parce que l'âme de son grand père est venue foutre le boxon dans sa tête, et défection. Si si, les gamines ça entend l'ame du grand pere qui vient faire coucou, c'est pas aussi buté que les adultes.

Où en étions nous. Ah oui, pas la pression déjà, de parler devant tout ce monde, sans parler du regarde de l'aieul qui flotte la haut. Elle regarde marraine. Elle regarde Slamjack. Inspiration, expiration. Le souci, c'est que le trac et la peine lui on fait perdre ce vernis si fin qui la sépare de son enfance, et elle ne sait plus du tout se censurer, voyez plutot.

Mon grand père, j'l'ai connu, j'avais trois ans. Je me rappelle, je dormais et j'ai ouvert un oeil et je l'ai vu. Et quand il a vu mes yeux, il a reculé d'un coup. J'ai refermé les yeux, je savais pas trop qui c'etait alors bon. Et il a dit " elle a les yeux de ma femme". Et depuis ce jour, il n'a cessé de me gâter. Ca allait d'un jouet en bois, à une taverne, pour mes cinq ans. Il me prenait sur les genoux, et il me parlait de tout. De tout... Sa vie, ma grand mère, la politique.. Bon, la politique, j'ai pas toujours tout compris, mais je l'ecoutait quand meme, parce qu'il faut etre patients avec les vieillards, hein. Je préférais quand il me parlait de grand mère, et comment j'ai ses yeux et comment elle etait belle et pieuse et parfaite, sauf quand il faisait trop de politique, et là elle pouvait devenir un vrai chameau.

S'interrompt, Zut, fallait peut etre pas dire ça.

Des fois, je me dis que je l'entends encore qui me donne des conseils. Si je vous disais que là, je SAIS qu'il m'écoute, vous ne me croiriez pas, et pourtant, c'est vrai.

Lève les yeux au ciel.

Ma grandeur papy, je sais bien que tu es pas dans cette boite. De là ou t'es, prend bien soin de ma grand mère, fais lui pleins de baisers gentils, et ne fais plus de poitique, ou ça va barder pour toi. Ah, et veille un peu sur moi aussi, parce que sans toi ici, c'est pas toujours de la tarte.

Elle baisse les yeux, s'avance vers la corbeille, et au grand etonnement de tous, y place... une courgette. Special décidace. Puis file se rasseoir à coté de marraine, pas fierotte.

[JD Wugg, tu perds rien pour attendre, des que t'as fini tes etudes on va venir te chercher par la peau des fesses et te ramener dans les RR. Oublie pas que je sais ou t'habites. ]
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier°Bayard
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 1020
Age : 42
Localisation : En nos belles terres de Belgique
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Major de Cavalerie

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Jeu 23 Juin 2011 - 7:56

Le ptit coup de coude de Camille le rappelle à l'ordre. Mortecouille, l'avait failli oublier. L'émotion, c'est sûr. Où l'a-t-il donc mise ? Avant que Camille ne parle, il cherche, puis la sort de ses braies. Mais non, mesdames, tenez-vous, c'est une sorte de bague. Un sceau pour être plus précis. Le sceau de la baronie de Rubroëck, qu'il n'a jamais voulut remettre, qu'ils étaient jamais venu chercher... hé hé, tout un symbole... ils étaient arrivés où ils voulaient, avant que la roue du destin ne rebattent les cartes... avec un sourire chargé de souvenirs, il dépose le sceau dans la corbeille. Puis écoute respectueusement Camille.


[Moi j'sais pas où t'habite JD Wugg, mais j'pense comme Camille! ;-) ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eulaly

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Rang Social:
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 24 Juin 2011 - 11:04

Eulaly ne connaissait pas personnellement Wuggalix mais tout ce qu'elle avait pu entendre de lui n'allait que dans un sens : c'était un grand homme.
Elle a accompagné son oncle Jo ce jour et sagement assise à ses côtés, elle partage sa peine, celle de Camille, de Duncan et de tous les autres personnes présentes.

Une corbeille passe.
Il n'y a qu'une idée qui lui vienne.
Parce qu'elle avait lu son traité, impressionnée par sa qualité et sa justesse, parce qu'elle espérait qu'en le suivant à la lettre, Tournai pourrait prospérer, elle dépose un écu symbolique dans le panier.

La jeune fille sert fort la main de son oncle dans les siennes, espère que çà pourra le réconforter un peu et regarde Camille compatissant à sa douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Ascalion

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 24 Juin 2011 - 15:45

Une fois le cercueil déposé sur l'autel, Ascalion et les autres porteurs allèrent s'asseoir pour la suite de la cérémonie. Il buvait aveuglement les paroles de l'archidiacre, essayant de consoler sa peine dans la foi.
Après avoir écouté Camille avec la même attention, il se leva pour prendre la parole en lui glissant un regard grave.


Wuggalix était un homme plein de qualités. Tout le monde aimait Wuggalix. Peut-être parce que lui-même aimait son prochain. Il était l'homme le plus populaire de Tournai en son temps, et peut-être même des Flandres, mais aussi le Flamand le plus aimé de nos voisins les Artois. Il s'était entouré de plusieurs amis fidèles au fil des années. Aujourd'hui, nous sommes nombreux à perdre quelqu'un qui nous est cher.
Wuggalix a longtemps été mon modèle, et c'est très étrange pour moi de devoir lui dire au revoir, bien que voilà longtemps que nous n'avons pas pu croiser la choppe.


S'adressant alors au ciel.

Je sais qu'il m'entend, et j'aimerai donc lui dire que je prendrai soin de ses terres dont je n'aurai pas du hériter, et de Camille qui aurait du grandir avec son grand père.

C'était la conclusion. Sans un mot de plus, le Vicomte alla se rasseoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keewy

avatar

Nombre de messages : 1782
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Ven 24 Juin 2011 - 17:03

Il était certain que la cérémonie, inhabituelle, allait rester dans les esprits durant de longues années, tout comme l'homme à qui on rendait un dernier hommage en ce triste jour .

Peut être que son esprit flottait encore dans l'air, en tout cas elle ne souhaitait pas lui rendre hommage tristement en versant une ptite larmichette ah ça non, pour tous les fous rires passés en sa compagnie en le taquinant sur son âge avancé, elle ne pouvait qu'esquisser un sourire en le remémorant

La corbeille l'arrêta dans ses pensées, elle sortit de sa besace le cadeau qu'elle devait lui offrir un jour de noël , mais il n'avait pu sortir du monastère à temps, car quand il disait "plus en avant dans la journée" vous pouviez être certain qu'il n'allait pas repasser avant 6 lunes. Ce présent, elle l'avait gardé tout ce temps, elle le déposa dans la corbeille, une canne rétractable gravée "Wuwu" sur la poignée. Le seul regret, c'est qu'elle ne recevra jamais le coup de canne tant promis par Wuggalix si elle le lui avait offert.

La canne avait rejoint la courgette , un écu, un sceau dans la corbeille.

Keewy prit la main de Khalidia dans la sienne lorsqu'il l'a rejoignit , après avoir porté le cercueil jusqu'à l'autel et écouta attentivement tous les hommages rendus au Patriarche regretté.
Revenir en haut Aller en bas
Joie

avatar

Nombre de messages : 1659
Localisation : Bruges
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Bruges
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Sam 25 Juin 2011 - 5:37

Joie a suivi en silence le cortège le regard sombre, la mine triste... A la cathédrale elle s'assoit sans regarder qui est à sa gauche et à sa droite... peut importe qui est à côté d'elle, elle est trop dans ses pensées pour s'en soucier...

Elle se souvient de Wuggalix au tout premier jour quand elle est arrivée en Flandres, Wuggalix lui avait tendu la main, il l'avait aidé comme un père aide sa fille à avancer dans la vie... Il avait su trouver les mots pour l'amener au-devant de la scène, elle qui était très timide qui avait très peur de prendre des responsabilités de se faire remarquer malgré son envie de vouloir aider les Flamands, elle l'avait suivi les yeux fermé comme une fille suit son père.

Les larmes coulent le long de ses joues en pensant à lui... Lui qui lui a tout donnée... Et elle, qu'est ce qu'elle lui a donnée en change... Rien, ou très très peu... Elle aurait tant aimée qu'il soit fier d'elle, elle aurait tant aimée lui montrer que tout le temps qu'il a passé à ses côté à lui expliquer le pourquoi du comment surtout en politique il ne l'ait pas passée pour rien...

L'élève n'a pas dépassé le maitre... Elle est loin... Très très loin de sa Grandeur Wuggalix... Déçu... Joie est très déçu, sans son pilier Joie n'est rien... Son maitre l'a quitté... Se grand Homme qu'elle a tant vénéré plus que tout au monde est parti au pays des anges, il ne sera plus là pour la guider quand elle se trompera de chemin... Paix à son âme...

Joie écoute les hommages rendus à sa Grandeur Wuggalix... Elle aurait temps à dire, mais elle ne parlera pas, elle restera dans l'ombre à l'écart de tous... Elle va suivre la cérémonie en silence le cœur triste et l'âme en peine.
Revenir en haut Aller en bas
Guichard
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 882
Date d'inscription : 05/07/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Bruges
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   Dim 26 Juin 2011 - 11:52

Triste journée...
Guichard et Maryse étaient allés présenter leurs condoléances à Duncan et ses proches, puis avaient accueilli différents invités, dont des artésiens qu'ils n'avaient pas revu depuis longtemps. Bayard semblait en forme, bien que très touché par la disparition, et ni Chany ni Maeva n'avaient perdu de leur superbe, en dépit des circonstances. Smurf... eh bien Smurf était toujours Smurf Razz.

Guichard n'avait pas connu Wuggalix tant que ça, mais assez pour savoir qu'un Grand Homme venait de disparaître. Qu'on ai pu l'apprécier ou non, on ne pourrait lui retirer son charisme et son panache. Le Clairambault était un Patriarche, un vrai.
N'étant pas amateur de ces rassemblements empreints de tristesse, il restait à l’écart, noyé dans la foule, suivant le déroulement de la cérémonie sans y être très concentré.

Lorsque la quête passa près de lui, il déposa machinalement quelques écus, son esprit perdu à rassembler les quelques souvenirs qu'il partageait avec le défunt.

Oui, triste journée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault   

Revenir en haut Aller en bas
 
29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 29 mai 1459 : Funérailles de Wuggalix de Clairambault
» Funérailles de Freyelda et Carnil
» Des funérailles de Juliette d'Harles
» Registre des Funérailles
» Petit guide du catéchumène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Ville de Bruges, Capitale des Flandres - Stad Brugge, Hoofdstad van Vlaanderen :: Cathédrale Saint Sauveur de Brugge-
Sauter vers: