Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Ven 29 Avr 2011 - 19:45

Puisque le duel était lancé et qu'une bonne partie des Flamands était au courant, il n'était plus l'heure de se décourager. D'ailleurs, l'idée n'avait pas même effleurée la fière Angélique.

Le plus dur n'avait pas été de provoquer Gosselies, ni d'aller se confesser. Krystel ne devait être guère la seule à avoir eu l'intention de se battre avec le Nabo vicomte. Elle n'était pas non plus la dernière à passer un examen de conscience avant de se battre. Et si le Très-Haut, malgré les précautions que prendraient les adversaires pour ne pas se découper en rondelles, décidait de la rappeler à Lui, il valait mieux le faire la conscience légère et non plombée par quelques péchés impardonnables.

Puis, il avait fallu écrire au héraut pour lui confirmer la nouvelle, ainsi qu'à l'archidiacre, si icelle désirait secourir les âmes des duellistes :

Citation :
De Krystel Martin, Dame de Paradis,

à
    Flandres,


Salutations.

Comme convenu, le duel entre Gosselies et moi-même aura bel et bien lieu d'ici une semaine, le lundi à la première heure, dans les jardins du Château de Bruges. Nous comptons sur votre précieux arbitrage, ainsi que sur vos conseils en la matière. En effet, j'ignore si les règles imposent ou non l'usage de témoins, et si oui, quelle doit être leur qualité.

J'attends de vos nouvelles avec la plus grande impatience.

Que Sainte-Illinda vous garde.

Le 29 d'avril 1459,



Citation :
De Krystel Martin

à
    Beeky de Maledent de Feytiat, Archidiacre de Malines,


Salutations.

Je vous avais laissé entendre que le duel entre Gosselies et moi-même approchait à grands pas. Hé bien, nous serons lundi matin, à la première heure, dans les jardins du Château de Bruges, l'épée au poing, à défendre notre honneur. Pour l'occasion, le secours de l'Eglise ne sera pas de trop. Nous souhaiterions donc vous avoir à nos côtés, si vos occupations ne vous empêchent pas de vous joindre à nous.

Que Sainte-Illinda vous veille,

Le 29 d'avril 1459,



Elle relut une dernière fois puis, écrivit au dit Gosselies.

Citation :
De Krystel Martin

à
    Pino Van Westmalle,


Saluts.

Puisque vient l'heure de se battre, j'ai proposé au héraut et à Monseigneur l'archidiacre la date du lundi pour le duel. Vous intuitez que nous vous attendrons dans les Jardins du Château de Bruges à la première heure du jour. N'oubliez pas votre épée.

Que le meilleur gagne.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 2 Mai 2011 - 9:53

La veille au soir, la vicomtesse avait faict donner ses ordres afin que l’on s’en vienne la réveiller dès matines. La dame fict ses ablutions, prit une légère collation puis après avoir baisé la joue rondelette de ses deux derniers nés, elle se rendit à l’église de Tournai afin d’y rendre grasce au Très-Haut.

Ayant égrené son chapelet religieusement afin que le Seigneur se montra clément pour les duellistes qui allaient s’affronter sur le pré, Beeky quitta le sainct lieu et grimpa en le carrosse qui la mena jusqu’aux jardins du castel de Bruges. Le soleil commençait à peine à pointer à l’horizon lorsque l’équipage et son escorte martela le pavé de ses sabots ferrés. Par fin, le carrosse stoppa sa course matinale et le jeune Gonfroy sauta prestement de l’arrière du coche. D’un geste fort habile, le laquais battit le briquet et embrasa deux flambeaux qui se mirent alors à brusler en un souffle léger, de chaque costé du coche.

Doucement ballotée par le mouvement de l’attelage et le terme de sa grossesse estant fort proche, la vicomtesse emmitouflée sous une chaude pelisse d’ours se laissa aller à l’assoupissement. Tout près le capitaine de sa garde veillait et seul le renasclement de sa monture perçait les semi-ténèbres du lieu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pino
Admin
avatar

Nombre de messages : 786
Age : 29
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Anvers
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 2 Mai 2011 - 11:23

[Dans le château de Gosselies]

Un petit oiseau vit se poser sur le rebord de la fenêtre, très vite rejoint par un autre. Un gazouillement mélodieux des deux volatile réveilla le vicomte en douceur. Il s'étira, puis mis un pied au sol. Pas de tourloupidou de bois aujourd'hui, pas de tête comme un seaux, ni courbature, ni cette mauvaise impression d'avoir fait une connerie la veille. Rien de tout cela, il était frais... De bonne augure pour la suite de la journée.

Il se leva et mangea le copieux petit déjeuné qu'on lui avait préparé. Œufs, lard, et de grasse tranches de pain au bon boudin et pâte de marcassin.

Il était en forme, une grand forme donc lorsqu'il arriva dans les jardins brugeois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rosa
La Plus Belle Blonde des Flandres
avatar

Nombre de messages : 4309
Localisation : http://maisonharlegnan.forumactif.com/forum.htm
Date d'inscription : 13/05/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 2 Mai 2011 - 12:42

La Blonde des Flandres se fit réveiller à l'aube par Bertine. Difficilement. C'est que la triple vicomtesse n'aimait guère se lever dès potron minet. Mais aujourd'hui était un jour pas comme les autres et le souvenir de ce moment particulier l'aida à émerger des brumes du sommeil.
Elle se fit vêtir de houppelande épaisse et de capeline en fourrure. C'est que les matinées étaient frisquettes en ce moment, il ne fallait pas qu'elle prit un méchant rhume. Après tout elle était là pour soigner et non pour rendre malade.

Après un léger petit déjeuner elle se fit conduire jusqu'aux jardins du Chateau de Bruges. Des lanternes rougeoyantes indiquaient que quelqu'un se trouvait déjà sur les lieux. La pénombre fit que la lecture des armoiries présentes sur le coche n'était guère aisé, surtout de loin, mais lorsque le sien arriva à sa hauteur, elle reconnut les armes de l'Archidiacre et Vicomtesse Beeky de Maledent de Feytiat.

Son laquais ouvrit la porte et l'aida à descendre. Elle prit sa besace contenant son attirail de médicastre. Elle s'approcha afin de saluer la Dame qui, à ce que la rumeur disait, attendait heureux événement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.regartdevie.com
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 2 Mai 2011 - 22:08

[La Veille du Duel]

Une toute dernière chose restait à faire, et non la moindre : prévenir la Dame. Qui, La Dame ? Sa Dame, naturellement ! La jeune fille prit, une dernière fois, un vélin et de l'encre fraîche, et commença ces quelques lignes à l'attention de la Vanillée :

Citation :
Ma Dame,

je vous écris ce jour, sachant qu'il s'agit peut-être là de ma dernière lettre. En effet, demain, je me battrai en duel contre le Vicomte de Gosselies. Naturellement, nous règlerons notre différend sous le regard de la hérauderie et du Très-Haut.

Quelles circonstances ont pu me forcer à le provoquer ? Là est la question. Et ma foi, je puis y répondre. Il y a, au commencement, ses tentatives répétées pour me séduire et me toucher. A croire qu'il cherchait à faire de moi sa maîtresse. Agacée par son comportement, j'ai longtemps attendu une insulte publique pour régler ce problème. Et puis, au cours d'un jeu, il a annoncé mon nom dans la catégorie des flamandes les plus niaises. S'il n'était pas responsable des votes flamands, j'avais trouvé là de quoi le provoquer en duel. Il était après tout responsable de son propre jeu et de ses dérives. Je pensais que les provocations allaient s'arrêter, mais non. Au matin du 1er avril, un pleutre a accroché un faire-part de mariage entre le vicomte et moi. Qui aurait l'idée de penser qu'un tel mariage pourrait se faire ?

Car non, je ne veux pas épouser un homme plus petit que moi. J'épouserai qui vous voudrez, si vous désirez me voir épouser une personne en particulier, mais pas lui. A moins de m'autoriser à verser du somnifère dans son lait, le soir.

Depuis ma dernière lettre, bien peu de choses se sont produites. Si j'ai finalement quitté le Secrétariat d'Etat (sans trop de regrets), je n'ai pas pu me résoudre à abandonner mes soeurs Blanches...

On frappa à la porte. C'était Nounou, qui lui venait lui donner une tisane pour dormir. La jeune fille prit l'eau chaude, finit sa lettre et la cacheta. Demain, trop tard donc, la lettre partirait vers Ménessaire. Puis, elle s'allongea et dormit jusqu'à l'aube.

[Le lendemain, à l'aube, justement]

La jeune fille arrêta sa monture devant les grilles du jardin, et l'attacha à un arbre. Habillée de braies, d'une chemise et de bottes, elle n'avait plus l'air d'une gamine, mais... d'un écuyer rabougri. La cape jetée sur ses frêles épaules n'arrangeaient pas le triste spectacle qu'elle donnait. L'épée, peut-être, lui donnait un peu d'allure. Mais certainement pas celle qu'elle aurait aimé avoir en ce jour.

Elle entra dans les jardins, le pas vif et le regard droit. L'adversaire, l'archidiacre et le médicastre étaient déjà présents. Krystel sourit. Si l'un ou l'autre était grièvement blessé pendant le duel, ils auraient toutes les chances de leur côté. Elle se dirigea vers les deux femmes et les salua cordialement :


Messeigneurs, le bonjour à vous deux. Je suis ravie de vous voir ici, en des circonstances ma foi... inédites.

Puis, elle se tourna vers Pino et le salua d'une brève inclination de la tête. Toute chaleur humaine quittant sa voix, elle lui dit simplement :

Gosselies.

Elle inclina à nouveau la tête, puis, elle tourna la tête, espérant apercevoir le héraut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
blanche30

avatar

Nombre de messages : 2436
Age : 27
Localisation : antwerpen
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: antwerpen
Grade: Capitaine
MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 2 Mai 2011 - 22:43

Blanche descendit de sa jument Proserpine. Un valet l'accompagnait bien sûr. Malgré le fait qu'elle s'était grandement améliorée, elle chutait encore régulièrement. Elle descendit donc et alla rejoindre Pino. Au passage elle salua les dames présentes. Non qu'elle prit partit pour son ami anversois au détriment de la dame de Paradis, mais elle était anversoise, et par solidarité, se dirigea donc vers son concitoyen.

- Tu es prêt Pino ? Tu t'es échauffé ? Tout Anvers te soutient ! Mentalement en revanche, ne comptes pas sur nous pour venir te soutenir physiquement sur le terrain, ajouta t elle en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Rosa
La Plus Belle Blonde des Flandres
avatar

Nombre de messages : 4309
Localisation : http://maisonharlegnan.forumactif.com/forum.htm
Date d'inscription : 13/05/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 2 Mai 2011 - 23:10

Apparemment toutes les personnes étaient arrivées, sauf le Héraut. La Paradisiaque l'avaient saluée ainsi que Beeky par un "Messeigneurs" qui la crispa quelque peu. Mais après tout ce n'était pas sa faute, mais de l'Hérauderie s'ils n'avaient pas prévu un nom bien plus sympathique pour les Vicomtesses. Enfin, les choses "sérieuses" allaient commencer.

Non sans quelque appréhension, Rosa allait assister à son premier duel d'honneur. Comment tout cela allait-il se passer? Une tension planait alors que les premières lueurs du jour apparaissaient.


Ravie également, Dame Krystel, Major le bonjour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.regartdevie.com
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mar 3 Mai 2011 - 1:23

Un duel. En Flandres, depuis des lustres il n'y avait pas eu de duels. Les occasions n'avaient pourtant pas manqués, mais peut-être le manque de courage avait eu raison des ardeurs de certains. Quoi qu'il en soit l'offensé, la jeune Dame de Paradis l'avait contacté pour savoir s'il pouvait officier lors de cette affaire. Il espérait qu'elle ne le rejoigne pas ... le paradis ... mais les issues dans un duel peuvent être fatale même si on ne cherche pas forcément à tuer.

Une petite sérénade était dans sa caboche, tout le long du voyage pour se rendre à Bruges à l'aube. On ira tous au Paradis. Etrange, même son canasson trottait suivant la rythmique. Voilà peut-être ce qu'il arrive quand on se lève avant le soleil...

Il se rendait donc à Bruges, avec une musique en tête, car avec l'accord de l'offensé et de l'offenseur, il avait été désigné comme arbitre. Une fois arrivé au lieu de rendez-vous, il vit qu'il était pas le premier... mais peut-être le dernier par contre. Mais c'était déjà une bonne nouvelle, car s'il n'y avait eu personne, c'était mauvais signe, un aurait fuit ses responsabilité après que le duel soit relevé. Du galop au trop, puis à la marche, il immobilisa sa monture non loin des silhouettes, puis sauta à terre. Il se pencha pour caresser l'herbe portant sa rosée matinale et ainsi se rafraichir les mains, puis le visage avec sa petite barbe naissante...

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mar 3 Mai 2011 - 10:46

Lorsque le bruit lointain de sabots s’en vint troubler le silence du pré, Landeric porta nerveusement la main au pommeau de son épée. Le capitaine ne se détendit qu’en voyant surgir carrosse qui portait couronne vicomtale sur ses armoiries et c’est bien prestement qu’il s’en fut avertir la vicomtesse que noble équipage approchait.

Attigny repoussa avec regret la couverture qui lui couvrait les jambes et délicatement replaça son hénin quelque peu malmené. Par fin, elle se hissa hors de la voiture avec l’aide de son capitaine, taschant de ne poinct manquer les gradins du marche-pied que ses rondeurs maternelles lui masquaient désormais. D’un mouvement volontaire du menton en direction de la banquette, Beeky fict comprendre au jeune Gonfroy qu’il devait la suivre avec le livre des vertus qu’elle avait apporté avec elle.

Ainsi escortée, l’archidiacre alla à la rencontre de la vicomtesse Rosa. Icelle la salua, suivie en cela par Paradis qui fict son arrivée peu après, ainsi que le témoin de l’offenseur. Le sourire aux lèvres, Attigny leur retourna leurs civilités, jetant un coup d’œil furtif vers le vicomte Pinolebouru qui demeurait coit. Par fin, un cavalier au tabar flamboyant arresta sa monture non loin de leur petit groupe. Attigny recognut Flandres sans peyne et soupira d’aise car bien tost Paradis pourrait laver son honneur par le fer.

L’archidiacre avait esté conviée afin d’apporter son concours spirituel aux duellistes, adoncques la dame se tenait preste à officier comme le voulait la coutume.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mar 10 Mai 2011 - 10:22

L'arrivée de Blanche lui fit hausser un sourcil. Déjà, un doute l'assaillait. Aurait-elle dû mander secours d'un témoin ? Ou la jeune femme n'était-elle là qu'en spectatrice ? Venait-elle soutenir Gosselies ? Pino était son ami, et elle avait tout tenté pour éviter le duel. Or le duel était inévitable, tant le préjudice subi par la donzelle semblait grand. La jeune duelliste salua la dame du chef en réponse à son salut.

Au bruit de sabots, Krystel se tourna vivement et soupira d'aise. Elle aperçut Flandre sauter bas de sa monture et se pencher vers l'herbe fraîche. Elle tourna la tête vers son adversaire, puis vers les quelques personnes présentes, et dit :


Je crois qu'il ne manque presque plus personne.

La voix était assurée. Krystel était déterminée à défendre son honneur, ses couleurs, et aussi celles des Blanches, dans le rang desquelles elle désirait entrer pleinement un jour.

Elle ôta alors sa cape et la plia soigneusement avant de la poser au sol. Puis, elle ôta son aumônière et retira de sa ceinture une fiole de cordial, qu'elle tendit à Rosa en lui expliquant :


De l'eau-de-maïs... si l'un d'entre nous se trouve en grande faiblesse, nous aurons votre secours, et celui de ma pauvre mère.

La jeune fille fit un clin d'oeil à la "Vivivicomtesse", puis se tourna à nouveau vers le jardin. Posant la main sur le pommeau de son épée, elle soupira tout en regardant les herbes folles s'agiter au gré du vent. En cet instant, à quoi, ou à qui, songeait-elle ? A sa mère, d'abord, qu'elle pourrait rejoindre avant la fin du jour. A son père, également, dont elle n'avait plus guère de nouvelles et à qui elle n'en avait pas davantage donné. Il ignorerait donc qu'elle se battrait face à un petit Vicomte. Ou bien il le saurait, mais trop tard. Ses pensées allèrent enfin vers la lettre envoyée à Sa Dame. Que dirait cette dernière à la lecture de pareille missive ?

Mais après tout peu importait toutes ces funestes pensées, car ce duel était une pierre d'achoppement sur laquelle il aurait fallu, tôt ou tard, trébucher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mer 11 Mai 2011 - 21:23

Bien tost, Flandres s’en irait rejoindre leur petit groupe et par fin, les deux protagonistes s’affronteraient pour laver l’honneur de la damoiselle. L'honneur est la vertu majeure de la noblesse, poinct il ne souffre qu’on le ternisse sans appeler réparation et tel l’ordalie, le duel est ainsi lié à la justice et à Dieu. L’heure estait grave et chacun restait silencieux alors que Paradis se préparait méthodiquement. Puis, le regard perdu en ses pensées, Krystel resta telle une statue de sel, main sur le pommeau de son espée.

Beeky s’avança d’un pas et se mit en peine d’assurer son ministère. Il s’agissait d’un duel d’honneur, justice divine estait sollicitée, adoncques, poinct il ne fallait négliger la régularité de l’affrontement, au regard du Très-Haut. Certes, le duel s’arresterait au premier sang versé mais il est des effets de lame qui parfois finissent en blessures inguérissables et causent trépas après de terribles souffrances. Qu’importe, en vérité, l’honneur vaut que l’on prenne risques mesurés, ainsi en estait-il de la noble gent qui goustait à se faire justice.

La vicomtesse indiqua aux deux duellistes qu’ils devaient s’avancer par-devant elle et le jeune Gonfroy, qui la suivait comme son ombre, tendit le livre des vertus vers les deux nobles. D’une voix claire et sans émoy, l’archidiacre prononça les rituelles paroles.

Que chacun d’entre vous prestent serment sur le sainct livre, en ces termes :

Moy, dame Krystel Martin, jure sur le livre des vertus, sur la vraye croix de Christos et sur la foy du baptesme que je tiens du Très-Haut, qu'à bonne et juste cause, je suis venue en ce camp pour combattre le vicomte Pinolebourru, lequel a mauvaise et injuste cause de se défendre contre moy. *

En outre, je jure n’avoir sur moy, ni en mes armes, nul charme ny incantations desquels je tiendrai espérance de grever mon ennemy et desquels je me ferai aider contre luy. Ma puissance prend sa source seulement en le Très-Haut, en mon bon droit, en la force de mon corps et de mes armes. *

Puis se tournant vers le vicomte, elle poursuivit.

Moy, le vicomte Pinolebourru, jure sur le livre des vertus, sur la vraye croix de Christos et sur la foy du baptesme que je tiens du Très-Haut, qu'à bonne et juste cause, je suis venue en ce camp pour combattre dame Krystel Martin, lequel a mauvaise et injuste cause de se défendre contre moy. *

En outre, je jure n’avoir sur moy, ni en mes armes, nul charme ny incantations desquels je tiendrai espérance de grever mon ennemy et desquels je me ferai aider contre luy. Ma puissance prend sa source seulement en le Très-Haut, en mon bon droit, en la force de mon corps et de mes armes. *


La vicomtesse attendit alors que serment fut presté.

* librement adapté du duel de Jarnac

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Jeu 12 Mai 2011 - 10:50

L'archidiacre avança d'un pas. La jeune fille sortit de sa rêverie, et, à l'injonction d'Attigny, avança vers elle. Un serviteur tenait le Livre des Vertus, tandis que l'archidiacre prononçait les paroles rituelles, que les duellistes devaient répéter. Si la situation n'avait pas été dramatique, la jeune fille aurait roulé des yeux ou toussé de rire. Car des témoins, un diacre, un homme et une femme prêtant serment, voilà qui n'était pas sans rappeler certain évènement qui n'était pas près d'arriver entre les deux héros du jour.

Mais il était nécessaire de prêter serment. En aristotéliciens, d'abord, en nobles personnes, ensuite. Si le duel était affaire de règlements de comptes, il ne devait cependant pas être pris à la légère, car il s'agissait de défendre son honneur. Et s'il y avait quelque chose sur laquelle Krystel n'aimait pas qu'on la chatouillât, c'était bien sur son honneur. Même si, pour le défendre, elle devait mourir dans d'atroces souffrances.

Elle jura donc :


Moi, dame Krystel Martin, jure sur le livre des vertus, sur la vraie croix de Christos et sur la foi du baptême que je tiens du Très-Haut, qu'à bonne et juste cause, je suis venue en ce camp pour combattre le vicomte Pinolebouru, lequel a mauvaise et injuste cause de se défendre contre moi.

En outre, je jure n’avoir sur moi, ni en mes armes, nul charme ni incantations desquels je tiendrai espérance de grever mon ennemi et desquels je me ferai aider contre lui. Ma puissance prend sa source seulement en le Très-Haut, en mon bon droit, en la force de mon corps et de mes armes.


Heureusement, le serment était en termes qui ne prêtaient pas à confusion. Si, en ce beau matin, Gosselies et Paradis étaient à la noce, leurs noces, elles, étaient funèbres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Ven 13 Mai 2011 - 17:14

L"archidiacre opina du chef et, visiblement satisfaite, se tourna de quart vers le vicmte, attendant qu'il fasse pareil serment. Dire que la dame estait pressée de faire son office eut esté pléonasme, c'est qu'elle devait se rendre prestement en Champagne pour le Trophée Minerve et la route jusqu'à son hostel de Reims estait fort longue et éprouvante...

A dire le vray, il serait bon qu'Attigny déclara forfait, son estat estant incompatible avec les joutes, mais qui sait si les chaos répétés du trajet n'avanceraient poinct de quelques jours la date du terme...

Mi-inquiète mais devant trainer un ventre qui l'encombrait grandement, la dame s'en remettrait au Très-Haut, tout comme ces deux flamands de la noble gent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pino
Admin
avatar

Nombre de messages : 786
Age : 29
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Anvers
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Ven 13 Mai 2011 - 17:55

Depuis son arrivé dans les jardin, Pino s'était renfermé sur lui même. Il était primordial d'être concentré. Fermant les yeux il se remémorait les différents conseils qu'on lui avait donné. Il est toujours utile de savoir se survivre d'une arme, même si la grâce d'Aristote décidera elle-même du vainqueur.

Il se permit toute fois quelques écart de concentration en adressant de petits sourires à la Comte de Douais (waw... ca fait bizzare) ainsi qu'a la Plus Belle Blondasse des Flandres. Il y avait du beau monde. A croire que les flamands manquaient de distraction ces derniers temps. Et un combat entre la teigneuse pucelle des Flandres et le vieillissant dragueur -alcoolique et beau aussi selon les derniers sondages - des Flandres était si pas évènementiel, au moins atypique.

Il était temps de prêter serment. Sur un ton solennel, la voix claire et haute, il répéta.


Moi, le vicomte Pinolebourru, jure sur le livre des vertus, sur la vraie croix de Christos et sur la foi du baptême que je tiens du Très-Haut, qu'à bonne et juste cause, je suis venue en ce camp pour combattre la dame Krystel Martin, laquel a mauvaise et injuste cause de se défendre contre moi.

En outre, je jure n’avoir sur moi, ni en mes armes, nul charme ni incantations desquels je tiendrai espérance de grever mon ennemi et desquels je me ferai aider contre lui. Ma puissance prend sa source seulement en le Très-Haut, en mon bon droit, en la force de mon corps et de mes armes.


Apres quoi, il baissa la tete, les yeux clos et fit une petite prière.


Pere bien aimé, veille sur ceux que j'aime, l'épée à la main. Murmure leur que je ne vis que pour les retrouver. Mes ancetres, je vous honnore. J'essaye – parfois - de vivre avec la dignité que vous m'avez enseigné, avec les valeurs aristotéliciennes qui sont votre, avec l'amour qui fait l'homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Dim 22 Mai 2011 - 16:58

Les serments prêtés, la jeune fille guetta un geste de l'archidiacre, tout en regardant du coin de l'oeil l'arbitre, qui pour l'heure attendait patiemment.

Gosselies profita de ce temps mort pour prier ses aïeux (ou les Mânes, ou son père, peu importait : il priait). La jeune fille défit un peu le col de sa chemise, laissant entr'apercevoir sa naissance de sa gorge et la bande de tissu qui enserrait sa courte poitrine. Elle enfila ensuite une paire de gants épais. Puis, elle tira l'épée et s'approcha de Gosselies, l'air plus déterminé que jamais. Elle s'arrêta devant le Vicomte et le dévisagea un instant, la mine perplexe. Elle souleva alors son épée, tendit la garde à Pino en lui expliquant simplement :


Gosselies, si nous devons nous battre, je tiens d'abord à vous présenter ma lame, que vous puissiez l'examiner et constater par vous-même que je n'use d'aucun artifice au combat.

Elle aurait tout aussi bien pu présenter directement sa lame à l'arbitre, mais après tout, c'était avec Gosselies qu'elle se battrait. C'était donc, à ses yeux, à lui de juger si son adversaire était honnête ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky Maledent de Feytiat

avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Lun 23 Mai 2011 - 14:51

L'archidiacre odit avec attention les serments prestés et satisfaite, elle recula d'un pas. Lorsqu'elle vit Paradis tendre sa flamberge vers son adversaire, elle posa la main sur icelle et lui sourit.

Allons, dame... vous avez juré sur le sainct livre de combattre loyalement, nul besoin de vérifications supplémentaires.

Mirez vostre épée et voyez en elle l'instrument de la justice divine. L'issue de ce combat est voulue par le Très-Haut, poinct ne devrez l'oublier. La croix de vostre garde rappelle la croix sur laquelle est mort Christos, fasse que le sort vous épargne à tous deux blessures mortelles...

Au nom du Très-Haut, d'Aristote, de Christos et de tous les saincts, je vous bény.


Et l'archidiacre de laisser la place au héraut afin d'arbitrer le duel judiciaire.


ortho édit

_________________


Dernière édition par Beeky Maledent de Feytiat le Mar 24 Mai 2011 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mar 24 Mai 2011 - 14:45

Et la Paradisique de se tourner vers l'Archidiacre en ouvrant de gros yeux ronds. Car oui, elle avait juré de combattre loyalement. Mais si par hasard, le Vicomte la croyait parjure ? Et si par hasard, elle frappait un peu trop violemment son adversaire et qu'il y prît ombrage au poing de faire courir d'odieux bruits à son égard ? Car un coup dans le jarret était vite arrivé, et la jeune fille ne voulait pas que l'éventuel coup de Paradis devînt tristement célèbre*...

Mais ils étaient entre gens d'honneur. En tout cas, c'était à espérer. Krystel opina donc du chef, et dit simplement :


Oui, vous avez mille fois raisons. Pardonnez mon excès de zèle, je ne suis pas familière avec l'art du duel.

Non, en effet. De même, elle ignorait encore qu'elle serait également bientôt familière avec les semonces vanillées. Mais ce serait à l'issue du duel, lorsque les dés seraient jetés et qu'une Dame, loin des Flandres et impuissante à arrêter cette folie, n'aurait que le recours de la plume pour souffler dans des bronches vassaliques.
*Chacun son tour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ascalon

avatar

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Antwerpen
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mer 25 Mai 2011 - 0:56

Ascalon s'approcha du petit groupe qui s'était formé dans les jardins. Il salua comme il se devait toutes les personnes présentes. Il écouta religieusement les 2 duélistes jurer sur le saint livre. Le moment était solennel, le soleil n'était pas encore réveillé, et les ombres accentuaient grandement les moindres mouvements du vicomte et de la dame.

La Dame de Paradis s'avança pour montrer son arme au vicomte. Signe tout à son honneur et qui indique que point de forfaiture il y avait, ni aucune malice.

Le héraut s'avança ensuite d'un pas vers l'offensée et l'offenseur.



Le lieu a été choisi par vos soins. Etant de nobles gens, l'épée sera la seule arme autorisé durant ce duel. Il vous est formellement interdit d'user de toutes autres armes. Petite pause, puis il reprit. Il a été convenu par les deux partis que le duel serait clos au premier sang. Cela est acceptable du fait de l'objet qui a entrainé l'offense. En effet, point de trahison et point d'adultère. Si un des deux opposants venaient à trouver la mort lors de ce duel, celui qui aura porté le coup serait reconnu meurtrier et sera jugé comme tel. Si blessure il y a, même invalidante, nulle responsabilité pour celui qui aura porté le coup.

Ainsi, dès que sang il y aura sur la lame d'une épée, ou sur un vêtement, il faudra cesser toute attaque ou toute action pouvant conduire à une autre blessure. Avez-vous des interrogations particulières ? Souhaitez-vous rajouter quelques choses ? Ou un de vous souhaite-t-il se rétracter ?



ps : désolé aux joueurs pour mon temps de réaction super lent, mais peu dispo, de retour depuis dimanche, où on a pu voir un peu mon perso en action ^^

_________________
Flandre , Comte de Sint Winoksbergen, Baron de Rumes, Seigneur de Temse et de Cazaux
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Dim 29 Mai 2011 - 15:23

Ce fut alors à Flandres d'officier. Krystel l'écouta, hochant la tête, songeuse. Il n'y avait donc pas à intérêt à tuer, même par erreur, le petit Vicomte ! Ainsi donc, elle avait autorisation de le blesser ailleurs, soit à l’aine, soit plus bas encore. Elle rit intérieurement, sans trop savoir pourquoi.

Puis, elle répondit aux questions du héraut, arbitre du jour, d'une voix forte. Elle était plus déterminée que jamais à vider la querelle.


Je n'ai aucune question, et je ne souhaite pas me rétracter, Flandre.

Regard interrogatif à Pino. Et lui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   Mer 8 Juin 2011 - 16:43

Et elle restait là, à regarder Pino. Pour le coup, c'était certain, elle devait ressembler à une cloche. Mais pourtant, la question était de taille : allait-il se comporter en pleutre et finalement refuser de se battre ? Ou allait-il accepter le combat, et son issue ?

Et vous, Gosselies ?

Sourcil interrogateur de l'offensée. On n'attendait plus que lui pour commencer le duel. Était-il toujours d'accord pour défendre son honneur ? Allait-il refuser le combat ? Ou était-il déjà en train de préparer son plan de bataille ?

La jeune fille plissa les yeux, cherchant à percer les secrets de son adversaire. Ce pli à la commissure des lèvres, était-ce un sourire ironique, ou le signe que le pollen lui grattait le nez ? Et ces yeux, un peu trop rieurs ? La preuve qu'il se sentait invincible, ou du moins, prêt à affronter une abeille bourdonnante et prétendument paradisiaque ? Non décidément, la figure de son adversaire ne lui revenait pas : elle ignorait ce qu'en cet instant précis, il avait l'intention de faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.
» Duel au sommet [RP "semi-privé" avec Eivinnd]
» Duel au Sommet Version Protocole Omega [PV : Beta]
» MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
» Même les canards vont au paradis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Pont du Roy - Koningsbrug :: Les jardins-
Sauter vers: