Forum de l'administration du Comté de Flandre - Het centrum voor de administratie van het Graafschap Vlaanderen
 
AccueilFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Ven 16 Oct 2009 - 8:15

La nouvelle comtesse de Flandres savait qu'une cérémonie rituelle devait avoir lieu, n'ayant toujours pas de nouvelles 10 jours après son arrivée au trône, elle flânait ici et là se demandant si elle aurait loupée la fameuse cérémonie.

Non, on aurait pas fait les allégeances sans m'avertir quand même...Dit elle en pensant à voix haute

Elle ressentait comme un agacement à attendre pour tout, sa nature vie et enflammée l'empêcher de supporter le temps perdu inutilement.

Bon, je vais bien trouver quelque chose à faire en attendant, la hollande c'est en cours, l'Artois rien de nouveau, les voix maritimes on laisse encore les hommes se battre un peu avant d'intervenir tant que ca les défoule. Il me reste quoi? Les FSF c'est fait, les réponses aux invitations c'est fait, hurler un coup pour faire taire les idiots en cours, bon ben je vois pas...Tiens je devrais allé embêter ma PP, elle s'ennuie qu'elle arrête pas de dire, mais en fait j'ai rien a lui donner de plus...

Continuant de se parler à elle même, elle s'impatienter de plus en plus.

Pour changer les décrets, faut attendre, pour finir les débats au parlement faut attendre, pour être reçue à la connétablie où on me dit d'aller, faut attendre. En fait je fais que ça d'attendre, je commence à comprendre pourquoi les Flandres semblent vivre au ralentit...Faudrait plus de Rousses complètement folles dans mon genre, on pourrait créer une armée et faire enfin avancer tout ça. Une pour chaque poste important qui m'oblige à attendre, ça serait pas mal. Combien il en faudrait?


Se met à compter et à citer tout ce qu'elle aimerait pouvoir changer "sans attendre".
Revenir en haut Aller en bas
zya

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : Place Saint Ange à Bruges
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Limoges
Grade:

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 21 Oct 2009 - 10:58

Il était une fois dans une contrée lointaine un pigeon qui en partit un beau jour d'automne. Tudiou! C'est qu'il avait l'idiote ambition de mener à bien sa mission.
Non pas des moindres, du tout. Il portait à sa patte missive courte scellée et liée. Un scel de Roubaix. Petit Vicomté au Nord du Royaume de France. Petit Vicomté situé en Flandres. Il voyagea et battit des ailes des jours durant, se fatiguant de plus en plus, ne s'arrêtant que pour picorer dans les champs fraîchement moissonnés, où se trouvaient grains à perte de vue, ne stoppant sa course contre la montre que pour se poser près d'une flaque ou d'un ruisseau, où il pourrait trouver l'eau pour abreuver sa soif.
Petit pigeon qui à tire-d'aile, parvint enfin à Bruges un beau jour d'octobre. Avisant un édifice plus grand que le reste, il s'y dirigea.
Il snoba le simple pigeonnier. C'est qu'il voulait voir la haute de ses propres yeux, le bougre! La voir brailler et crier, se galvauder et se ridiculiser, comme dans les souvenirs de sa maîtresse. Aussi, il chercha et chercha encore, jusqu'à trouver cette fameuse ouverture. L'ouverture réservée à ses congénères. Il pénétra en le cénacle, cette salle où se regroupait la noblesse la plus belle et la plus brillante de tout le Royaume. Enfin... c'est ce qu'elle pensait d'elle, surtout... aveuglée par son narcissisme ambiant.

Mais quelle ne fut pas la déception de notre petit pigeon. Pas un noble hormis le régnant. D'ailleurs, il n'y avait que lui, dans la salle... Même pas le Maréchal d'armes de tutelle...
La cérémonie n'était pas commencée. Il se posa donc sur un rebord de vitrail. Bien en hauteur pour ne pas qu'on l'ennuie. Une goutte d'humidité formée fut happée. un insecte qui passait par là fut pris pour dîner. Mais le papier, lui, resta accroché sur le haut d'une patte... attendant son heure, pour être déroulé... attendant qu'on vienne déloger le pigeon pour attérir dans des mains humaines... attendant l'arrivée de certains, pour devenir valide aux yeux de tous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
alhysis
Archévêque de Malines
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 21 Oct 2009 - 14:07

La poursuivantes d'armes pas habilité a faire grand chose a part passer le balai attendait sagement aussi ... Tout en preparant le couronnement qu'elle allait faire avec la Comtesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 21 Oct 2009 - 15:29

La comtesse plonger dans ses pensées fut attirer par un bruit, elle était certaine d'être seule dans la pièce et regarda autour d'elle cherchant d'où cela pouvait provenir. Espérant intérieurement qu'on venait lui annoncer le début de la cérémonie, elle ne vit pas la personne qui devait l'ouvrir et fut déçue.

Elle aperçut un volatile haut perché et soupira.


Dis le piaf tu pourrais pas réveiller les gens par hasard? Picore leur le nez ou je ne sais pas, mais faut vraiment faire quelque chose parce qu'ils sont atteints d'une grave maladie qui les plongent tous dans un sommeil profond.


Elle sourit au volatile puis se dit qu'elle s'ennuyait vraiment pour se mettre à parler à un simple pigeon.

Non loin elle s'aperçut qu'elle n'était pas seule à être dans l'attente, l'Archevêque de Malines semblait aussi attendre.

Elle s'empressa d'aller la voir.

Dame Alhysis, vous savez ce qui se passe?
On m'a dit il y a bien 20 jours de cela que je devais être disponible pour la cérémonie d'allégeance, mais apparemment je suis la seule à être là et plus de nouvelles depuis.

Qu'est ce qu'on fait? On attend ou je fait tout moi même pour gagner du temps?
Après tout, il suffit que je demande un coup de main à ma porte parole pour faire venir les Nobles et le tour est joué non?


Une idée excellente que voilà se dit elle en elle même.


Je pense qu'on va faire comme ca! On gagnera du temps.
Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 21 Oct 2009 - 19:58

Arrivée queques heureus avant, la Malemort rejoint la Salle du Trône ou aura lieux la cérémonie.

Aprés avoir salué sa poursuivante, elle se rend prés de la Comtesse et salue avec solennité.


Comtesse, si cela vous agrée, nous commencerons dés qu'il vous siera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 21 Oct 2009 - 20:07

La comtesse ne put que sourire en entendant ces paroles.

Et bien allons y très chère, commençons au plus vite que tout soit en ordre.
Revenir en haut Aller en bas
zya

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : Place Saint Ange à Bruges
Date d'inscription : 30/04/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Limoges
Grade:

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 21 Oct 2009 - 20:15

Le piaf, repéré, regarda la Comtesse qui blablatait, n'y comprenant goutte. Faut dire qu'il ne comprenait bien que les mots de sa belle, et encore... Enfin, là, il comprit quand même qu'on lui demandait de picorer le nez des gens.
Mais comme ce n'était ce qu'il préférait, il se dit qu'il devrait faire mine de ne rien entendre... Faut dire que la Comtesse semblait quand même un brin excédé et que de descendre au niveau humain, il risquait la mise en broche comme exutoire. Mais il comprenait l'agacement ressenti. Se retrouver seule, ici, sans personne et sans représentant héraldique.
Encore heureux que la Roubaisienne avait eu l'idée de l'envoyer en apprenant les allégeances, du fin fond de sa Touraine brancardisante... Au moins, la Dame pouvait parler!
Bientôt, elle fut rejointe par une Dame en robe pourpre, un peu trop décolletée à son goût. Bizarre, comme habit de messe, mais bon, les gens d'Eglise ont des pratiques que lui, pauvre pigeon, n'avait jamais compris. Lui qui se plaisait à croiser les petites pigeonnes au coin du buisson ne comprenait ce voeu de chasteté, surtout devant tant de monts révélés au grand jour!
S'il l'avait pu, il aurait soupiré de dépit. Mais un pigeon ne soupire pas... il piaffe. Et donc, il piaffa!

Cependant, ce piaillement se perdit dans le bruit d'une porte qu'on ouvre largement et qu'on ne prend pas le soin de retenir en la refermant... autrement appelé : claquement de porte!
Enfin!!! Il pensa à un "Alléluia" mais se retint de le piailler, femme d'Eglise dans la salle oblige.
Il aurait bien comparé le Maréchal d'Armes au messie mais... femme d'Eglise, de nouveau, oblige, il se retint.

Enfin, à la voir, il se permit de descendre d'un cran. La cérémonie n'était pas commencée, mais ca ne saurait tarder... Et puis, il voulait voir la belle Comtesse d'un peu plus près... A vous de voir si c'était la Rousse, ou la Brune, qu'il désirait approcher...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Jeu 22 Oct 2009 - 18:13

Flandres, mois d'octobre 1457. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient... et la Porte-Parole s'emmerdait.

Qu'est-ce qu'une Porte-Parole ? Quelqu'un qui porte la parole. Oui, mais de qui, de quoi ? La parole des grognons ? La parole des sourds ? La parole des muets ? La parole des cons ? La parole des...

L'énumération continua un instant, le temps pour la dame de Paradis de tourner vers la salle des allégeances. Elle entra par une petite porte dérobée (privilège des gens qui ont la clé), et leva le nez sur un vieux rapport concernant les salaires des maréchaux.


Mouais, rien de neuf au castel...

Elle replongea le nez dans sa lecture, puis fronça les sourcils. Il y avait une grosse tâche d'encre sur le velin, aussi ne pouvait-elle pas lire le chiffre à côté de la colonne des nombres. Elle vit alors une ombre bouger. Elle releva le nez et...

Oh ! Votre Grandeur ! Votre Grandeur Maréchalesque ! Monseigneur ! Que diab... que faites-vous ici ? La cérémonie des allégeances aurait-elle commencé que nul ne serait au courant !

La jeune fille lâcha le parchemin tout en agitant les bras. Déjà, elle énumérait les choses à faire :

Et votre couronnement, vous avez le lieu, la date, l'heure aussi... mais les nobles, y viendront ou pas ? Bon, je leur envoie un pigeon sur l'heure. Et à Ma Dame, aussi, elle ne sait peut-être pas que la cérémonie a débuté... et les autres, ils savent aussi les autres, que la cérémonie a débuté ? Et la boisson, et la nourriture ? Tiens, j'y songe, il faudrait aussi secouer le comité des fêtes, lui proposer d'organiser des festivités pour le couronnement...

Elle s'arrêta pour reprendre son souffle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Jeu 22 Oct 2009 - 18:31

La comtesse regarda sa porte parole puis éclata de rire.

Krystel, pas d'affolement, la cérémonie n'a pas encore commencée, on prépare pour le moment. D'ailleurs, ça nous fais double préparatifs je crois, le couronnement et les allégeances.

Nous qui nous ennuyions, on va enfin être occupées, voilà une bonne chose n'est ce pas?


Elle sourit à l'angélique avant de commencer à faire une liste.

Bon, pour le couronnement, les nobles, les parlementaires, les conseillers, les maires, les décorés de St Illinda, les soldats et puis, on verra le reste.

Pour les allégeances, ben les nobles, il n'y a qu'eux a inviter je pense.
Revenir en haut Aller en bas
sandyrousse.

avatar

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 23/01/2009

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Compiègne
Grade:

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Sam 24 Oct 2009 - 10:43

Le temps était à l’orage dans la vaste contrée Gascogne et la rouquine commençait lamentablement à s’ennuyer.
Aurait-elle pu croire un jour que les batailles de mots Flamands lui manqueraient, qu’elle se sentirait lasse d’une vie calme et sans intérêt ?

Bien sur que non et pourtant !

Bien que partit depuis plusieurs mois de son comté natale, elle restait toujours informé des dernières élections

et avait sourit en entendant prononcer le nom de la nouvelle Comtesse.
Imaginer la folle rousse Gentoise s’évertuer à faire bouger la Noblesse, profondément ancrée au fond de son fauteuil était pour elle,

un pur plaisir.

Dans l’attente de pouvoir gonfler sa bourse afin de reprendre la route, Sandy décida de sortir sa plume et de prendre quelques nouvelles.


Citation :
Bien le bonjour Comtesse

Un petit coucou de Mimizan qui j’espère vous trouvera en pleine forme et toujours aussi râleuse.
La surprise s’est emparée de moi à l’annonce de votre élection qui m’a ravit.

Il était tant que les Flamands prennent des décisions perturbant la monotonie régnante depuis bien longtemps.
Je suppose, vous connaissant, que les cérémonies doivent vous irriter au plus haut point et je vous comprend !

Sachez que même a des lieux, je suis de tout cœur avec vous, il était temps que les rousses soient écoutées

et qu’elles perturbent un peu le train-train quotidien Flamand.

Vous adressant mes félicitations, je vous dis a bientôt et bonne continuations.

Amicalement

Sandy

Après avoir solidement attaché le parchemin vieilli à la patte de sa plus jolie colombe,
la rouquine la laissa prendre son envol pour l’autre extrémité du Royaume de France.
Revenir en haut Aller en bas
Rosa
La Plus Belle Blonde des Flandres
avatar

Nombre de messages : 4309
Localisation : http://maisonharlegnan.forumactif.com/forum.htm
Date d'inscription : 13/05/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Dim 25 Oct 2009 - 15:40

Rosa s'avança en salle d'allégeance, à petits pas, à présent sa taille était plus qu'ample et son pas très mesuré. Elle fit, d'autorité mettre un tabouret pour elle afin qu'elle puisse s'asseoir dès son entrée, juste à côté du buffet... et c'était plus sûr pour ne rien renverser ou faire tomber quelqu'un cette fois...

La Blonde salua l'Angélique, fit un sourire à la Comtesse et prit son mal en patience.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.regartdevie.com
doudou



Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Dim 25 Oct 2009 - 19:36

coursier toussa toussa
Citation :

Nous, Doudou Vicomte de Tourcoing et Seigneur d'Audernarde, , prêtons serment d’allégeance à la Comtesse de Flandres,Sheilla

Nous lui promettons de toujours lui apporter notre aide (auxilium), notre respect (obsequium) et nos conseils (consilium).

Que sainte Illinda protège son mandat.

Fait à Alençon, le 25 Octobre 1457
Doudou Vicomte de Tourcoing, Seigneur d'Audernarde
Revenir en haut Aller en bas
Deedlitt

avatar

Nombre de messages : 429
Date d'inscription : 13/12/2005

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Argentan/ Alençon
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Dim 25 Oct 2009 - 20:15

Une fois n'était pas coutume loin de là, mais au vu de qui était comtesse de Flandres, la Prévôt Alençonnaise fît le déplacement.

Une fois arrivée sur place elle vit la comtesse bien sur, mais également Nébisa de Malemort, aussi elle demanda à une de ses suivante de bien vouloir lui rappeler de lui envoyer missive si tôt la cérémonie terminée. Certaine choses traînent depuis trop longtemps.
Elle attendit que son nom soit appeler et salua ceux qu'elle croisait d'un poli signe de la tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daresha

avatar

Nombre de messages : 7
Localisation : Dans les brumes de la démence
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Dim 25 Oct 2009 - 23:03

Bande son

Comme les coursiers en terre flamande
Suivaient leurs ordres sans chipotailler
Orderic marchait, marchait, et marchait
Obéissant sans trop se poser de question

Comme les coursiers en terre flamande
Avançaient vers le Castel de Bruges
Tout souriant, sûrs de se rincer le gosier
Un' fois que leur dure besogne serait achevée

Plaise à Ari qu'on leur ouvre les portes
Avant que le soleil ne se couche
Plaise à Ari qu'on ne les en empêche
Ou ce sera le gibet

Comme les coursiers en terre flamande
Allaient marchant sans s'poser d'question
Leur but unique, leur quête héroïque
Leur voie très épique, c'est livrer l'allégeance

Comme les coursiers en terre flamande
Suivaient leurs ordres sans chipotailler
Orderic marchait, marchait, et marchait
Obéissant sans trop se poser de question

Et puis voici qu'il arrive au castel
Les gardes lui montrent le chemin
Plaise à Ari qu'au terme du voyage
Il ait rempli sa mission

Com' chaqu' fois qu'il en est chargé
La catastrophe est pas loin d'arriver
Comm'en Auvergne quand les nobliotes il a maté
Il est pas passé loin de se faire écharper

Il arrive à la grande salle
Cherchant des yeux la couronne de comtesse
Il s'avance tendant une lettre
Retenant la leçon de ce pète-sec de notaire

Comme s'il était un habitué
Allant à pied jusqu'au trône flamand
Il lui remet la lettre bien scellée
Allait-il cette fois remplir sa mission ?


Citation :
Nous, Daresha de Jeneffe Riddermark, Vicomtesse de Marchiennes de par notre union avec le Chevalier Guillaume de Jeneffe toujours porté disparu,

Renouvelons nos voeux d'allégéance aux Flandres, à la Comtesse Sheilla, ainsi qu'à son conseil et son peuple.

Nous les assurons, en notre nom et en celui de notre époux, de notre fidélité et leur renouvelons comme il se doit de l'être, l'obsequium, l'auxilium et le consilium.

Fait en un monastère bourguignon le 24 octobre de l'an de grâce 1457


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Dim 25 Oct 2009 - 23:35

La comtesse se lassait d'attendre ainsi, elle se demandait si tout cela serait finit avant la fin des 60 jours de son règne sur les terres Flamandes. Elle vit un visage familier entrer dans la salle et son sourire était de nouveau visible, une de ses mentors était là en chair et en os. Deedlitt fit naitre un sentiment de nostalgie chez la Rousse, Gent et ses soirées arrosées, les fous rires, les joies les peines et cette solidarité disparue. Elle essaya de ne pas montrer ses émotions et alla la saluer.

Comtesse Deedlitt c'est un plaisir de vous revoir sur nos terres depuis le temps. J'espère que vous avez fait bon voyage. Prenez donc le temps de savourer notre bonne bière Flamande, je crains que l'attente ne soit longue pour la suite, mais on s'y habitue, c'est comme ça presque partout maintenant. Merci d'être venue en personne c'est bien plus agréable de voir un visage connu qu'une lettre banale.

Elle sourit à la Comtesse et lui murmura plus discrètement.

On a un certain JDB qui s'ennuie à Gent et à qui tu manque, toujours GDT dans l'âme mais le pauvre boit trop de tisanes.

Se retournant elle constata ironiquement.

Et on dira que les femmes sont toujours en retard, en attendant il n'y a pas encore un seul homme ici. A coup sûr ils doivent se repoudrer le nez.

Elle vit que quelques plis arrivaient, les triant, elle ne garda que celui de Sandy voyant que le reste était, comme on le lui avait fait remarqué, destiné à prêter allégeances aux terres Flamandes, elle les laissa donc et fit demander à une servante de s'occuper soigneusement des Dames qui étaient là et allaient devoir prendre leur mal en patience tout comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
adrienne

avatar

Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 01/12/2006

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 11:24

Une allégeance comme une autre, ou presque ... De son bureau offrant une vue imprenable sur la colline de Fourvières, Adrienne rédigeait son serment vassalique. Les Flandres ... Sheilla ... Mordillant la pointe de son stylet d'un air visiblement peu inspiré, son esprit s'envola vers une époque révolue, échos d'éclats de rire ponctuant les dures journées de labeur à son échope de charpentière en échange de quelques esterlins et malgré cette existence misérable et éreintante, le souvenir de l'insouciance et du bonheur.

Elle poussa un long soupir avant de reposer le regard sur le parchemin toujours vierge. Son regard redevint glacial comme les traits de son visage se durcirent, et c'est d'une traite qu'elle coucha sur le velin les paroles assurant de son indéfectible attachement aux Flandres, promesse d'assistance malgré ses rancoeurs personnelles, le bien du Comté avant tout.

Faisant fondre un rouleau de cire à la flamme d'une bougie, elle apposa son scel et sa signature en bas du document afin que nul ne puisse douter de son authenticité puis se mit en quête d'un valeureux montagnard pour assurer son acheminement à bon port. Partout en France, les frontières se fermaient, les armées se levaient, elle le regarda s'éloigner aux confins nord du Royaume, priant pour qu'Aristote le protège des vicissitudes de la guerre.


Citation :
Vostre Grandeur,

Moi, Adrienne de Hoegaarden, Vicomtesse de Menin, Dame de Gavre et de Vinderhoute, jure devant Aristote et les hommes présents ce jour, aide, conseil, fidélité et allégeance à Sa Grandeur Sheilla, légitime Comtesse de Flandres et à travers elle à sa Royale et Très Aristotélicienne Majesté Levan III. Je jure de servir au mieux les intérêts des Flandres et d'apporter mon aide au conseil comtal.

Je place entre les mains de Sheilla mes terres de Menin et de Gavre et renouvelle mon allégeance en tant que fidèle vassale, en espérant que vous continuerez à diriger avec humilité et respect.

Qu’Aristote et Sainte Illinda m’en soient témoins.

Fait à Lyon la Rugissante, le 26ème jour du mois d'octobre de l'an de grâce 1457.



Revenir en haut Aller en bas
duncan
Soldat d'Elite
Soldat d'Elite
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 11/09/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Tournai
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 16:57

Un pigeon arrivant bien difficilement jusqu'au rebord de la fenêtre du Seigneur de Bourbourg. Trois coups de bec dans les carreaux avant de s'affaler d'épuisement. L'oiseau n'avait pourtant pas parcouru un si long chemin mais il faut dire que la Porte Parole du conseil ne ménageait pas les volatiles peux habitués à travailler depuis plusieurs mandats.
Donc Pigeon Comtal affalé sur le rebord de la fenêtre...oui, on les reconnais bien les pigeons Comtaux avec leur écharpe autour du cou et leur ventre bien rond.

Duncan alla chercher l'animal qui le regardait, l'air de le supplier du genre "Pitié, ne me faites pas repartir tout de suite, laissez moi me remettre...une semaine ou deux...", il le prit délicatement et lui détacha la missive accrochée à la patte avant de le poser devant quelques miettes de pain.
Pas de surprise, l'oiseau se jeta sur les miettes comme la misère sur le monde et ne se fit pas prier pour faire une sieste juste après...

L'invitation à la cérémonie d'allégeance était donc arrivée !

Le jour J, le jeune Seigneur se para de ses armoiries (et de quelques vêtements tout de même, il faisait frais...) et prit la route pour Bruges afin de se rendre à la cérémonie et de prêter allégeance à la Comtesse Sheilla.
Une fois sur place, il salua le ventre de la Dame d'Harlegnan, puis la dame elle même, vint ensuite le tour de cette chère porte parole (de trop de monde pour les citer) et les autres convives déjà présents. our la Comtesse, il fallait attendre encore un peu que son tour vienne donc, il s'installa dans l'attente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 17:42

Lafred a écrit:
A sa grandeur, la comtesse Sheilla

Je suis au regret de ne pouvoir prêter allégeance en personne mais je suis actuellement retenue à Reims pour mon séminaire.

Par la présente, Moi, Lafred, Baronne d'Artevelde prête serment d’allégeance au Comté de Flandres, en la personne de sa grandeur Sheilla.

Je lui promets de toujours lui apporter, lorsqu’elle en éprouvera le besoin, mon aide (auxilium), mon respect (obsequium) et mes conseils (consilium).

Je lui souhaite d’être guidée dans sa tâche par l'intérêt majeur de notre Comté, qu'elle saura écouter les conseils les plus éclairés et par la Sagesse du Très Haut.

Cordialement
Depuis sa cellule à Reims, le 26 Octobre 1457 par Lafred Baronne d'Artevelde
Revenir en haut Aller en bas
sardanapale

avatar

Nombre de messages : 394
Date d'inscription : 19/04/2007

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Ghent
Grade:

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 17:45

Il avait tellement attendu, il avait envoyé tant de messagers pour savoir ce que pouvait bien faire le héraut en charge des Flandres, alors même qu’on lui avait assuré que l’allégeance de la nouvelle comtesse à Sa Majesté avait été agrée, que Sardanapale avait fini par remiser ce détail protocolaire dans un coin de son cerveau. Après tout, d’autres avant lui n’avaient pas jugé utile de renouveler leur serment, alors même que la cérémonie se déroulait tout à fait normalement, et sans que le héraut ne semble être perturbé en quoi que ce soit. Se résolvant à considérer qu’un précédent avait été créé, et que « Marche » était finalement sans doute moins à cheval sur l’étiquette des allégeances que ce qui avait cours dans le reste du royaume, le vicomte s’était concentré sur son propre travail à la hérauderie de Normandie, où il ne serait pas dit qu’un tel manquement pouvait se produire.
Par deux fois récemment, il avait croisé la route d’un Malemort. Au secrétariat d’état, tout d’abord, l’espace de quelques semaines, le temps que le secrétaire en charge de l’Alençon ouvre un peu trop sa bouche et se fasse mettre à la porte comme un malpropre. Puis, quelques jours auparavant, un gamin se réclamant de cette famille avait cru bon de donner des leçons en place publique, d’un air fat et méprisant, se faisant tancer efficacement et légitimement par quelques notables et nobles normands, qui avaient renvoyé ce gosse arrogant à sa mauvaise éducation. Aussi Sardanapale ne s’étonnait-il plus de rien.

Et lorsqu’enfin, après des semaines, une convocation au ton parfaitement anonyme et excessivement pédagogique lui était parvenue, l’agacement fut à son comble. Il n’avait pas encore tout à fait l’impression d’être pris pour un imbécile, mais la sensation commençait à être très proche.
Mais comme il ne faut pas confondre le portefaix et le véritable destinataire, et comme il avait pour principe de ne pas reproduire lui-même ce qu’il condamnait, il rédigea une missive officielle, et par le fidèle coursier qui depuis le temps commençait à connaître le chemin aussi bien que sa poche, l’envoya au château comtal de Bruges.


Citation :
A Sa Grandeur Sheilla, Comtesse de Flandres,

Ma plume est aujourd’hui traversée de nostalgie et de réminiscences, qui, pour être tumultueuses, n’en restent pas moins agréables. Je me réjouis également de constater qu’après tant de temps passé loin des flamands, je ne renouvelle pas mon serment à un parfait inconnu, ce qui renforce le lien indéfectible que j’ai pour la terre qui a fait de moi un homme.

Par cette missive, je vous reconnais donc, vous, Sheilla, comme seule et légitime Comtesse des Flandres, issue de l’expression du peuple de Flandres, et digne représentante de l’autorité de sa Majesté Levan le troisième, Roi de France.

Aussi, je vous promets, en toute circonstance, l'obséqium, l'auxilium et le consilium, pour le progrès et la grandeur de notre Comté, chaque fois que vous en éprouverez le besoin.

Je forme le vœu que votre règne soit pour les Flandres signe de prospérité et de réussite.

Que le Très Haut bénisse notre bon roi, nos terres flamandes et sa comtesse.

Fait à Lisieux le vingt-sixième jour d’octobre de l’an 1457



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krystel Martin

avatar

Nombre de messages : 1140
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 04/12/2008

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Dunkerque
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 17:51

Le caillon, la chienlit. Que dire d'autre ? A part quelques pigeons qui volaient ici et là, et une dame - aux couleurs de Lille, entre autres -, il n'y avait pas âme qui...

Ah si... Il y avait la comtesse de Flandres, la Maréchale ; il y avait la Blonde de Flandres aux rondeurs affirmées, et un seigneur de Bourbourg particulièrement bien habillé (la saison était avancée...), et enfin, des pigeons enroués. Ah, et aussi une espèce de montagne à l'accent rude, une sorte d'homme de la pampa, brute de décoffrage et solide sur les jambes. L'homme aurait porté des plumes d'or qu'elle l'aurait pris pour son Grand Chef... A croire qu'il venait, lui aussi, du Lyonnais-Dauphiné...

Bref. En attendant (quoi, son tour ? bah non, c'était pas le sien, si elle avait à pointer le museau dans les parages), elle avait ramassé un rapport, qu'elle se mit à lire avec attention, tout en écoutant ce qui se disait autour d'elle d'une oreille très attentive...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 18:11

La comtesse reçue la missive d'un autre vieux ghentois, une fois de plus la nostalgie s'empara d'elle et la plongea dans une triste pensée. Elle avait beau vouloir tirer un trait sur toutes émotions lointaines, sa carapace n'était pas assez solide pour la laisser insensible à ses personnes avec qui elle avait tant partagée et apprit.

Bouleversée par la lettre si froide d'Adrienne, elle le fut d'autant plus en voyant la chaleur amicale de celle de Sardanapale.
Ces personnes qui autrefois furent comte ou comtesse de Flandres comme elle aujourd'hui, mais qui furent surtout des amis se rappelaient à elle par des lettres et heureusement car au moins nul ne constaterait que la Rousse n'était pas aussi insensible qu'elle essayée de le faire croire. mais les choses sont ce qu'elles sont et se détacher de tout liens sentimentaux fut son seul choix après la perte de tant de personnes chères à son cœur, elle retourna s'asseoir en se rappelant sa promesse faite à elle même, ne plus rien laisser paraitre.

Elle afficha donc un sourire neutre en apercevant les personnes présentes qui s'étaient déplacées pour cette cérémonie et attendit que l'on se décide à faire cesser leur attente qui devait être aussi longue que la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Deedlitt

avatar

Nombre de messages : 429
Date d'inscription : 13/12/2005

Feuille de personnage
Rang Social: Artisan
Ville: Argentan/ Alençon
Grade: Aucun

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 18:19

Souriante et contente d'être ici la Comtesse de Lille était en joie de voir Sheilla sur le trône comtal.

Vous avez raison je vais savourer ces instants nostalgiques agrémenté de fines bulles. En attendant que tout soit près, je ne saurai que trop vous félicité pour cette nomination.

Puis au murmures de Sheilla, Deedo sourit... Et surenchérit.

Oui oui j'ai cru comprendre j'ai reçus quelques courriers m'incitant à le dire avec des fleurs. Et je crois qu'il devrait bientôt passer par Alençon. C'est un peu comme une fête vois tu. J'espère que nous trouverons bon diable à qui nous pourrons dessiner de petite fleurs sur le front.

Elle pouffa de rire en se souvenant de la tête de Dada vicomte de Honnevain tacheté de petit fleurs faites à l'encre sur le front.
Puis le balais des messagers commença, la comtesse patienta sagement dans un coin, mais toujours très souriante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dotch

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 19:01

La Duchesse de Saint Florentin ne pouvait pas se déplacer surtout en ce moment, avec les troubles qui sévissaient en Béarn, elle n'aurait jamais pu se libérer pour être à temps à cette cérémonie.

Elle décida d'envoyer missive à la Comtesse.


Citation :
Par la grâce d'Aristote,
Nous, Dotch de Cassel, Duchesse de Saint Florentin, Comtesse d'Armentières par la Grâce de notre époux Sir Lilin de Cassel, Vicomtesse de Cassel par la Grâce de notre époux Sir Lilin de Cassel, Baronne de Château-Thierry

A vous, Dame Sheilla, Comtesse de Flandres par la grâce des urnes,

Par la présente, nous vous reconnaissons comme suzeraine du Comté de Flandres.

Que nous jurons fidélité aux Flandres à travers vous.

Que si besoin s'en faisait sentir, notre aide vous est acquise.

Que nous ferions de notre mieux pour vous apporter conseil.

Puisse le Très-Haut vous protéger vous et le Comté.

Nous, Dotch de Cassel, Duchesse de Saint Florentin, Comtesse d'Armentières par la Grâce de notre époux Sir Lilin de Cassel, Vicomtesse de Cassel par la Grâce de notre époux Sir Lilin de Cassel, Baronne de Château-Thierry, avons écrit et ratifié

Rédigée et scellée à Orthez, le vingt-sixième jour du dixième mois de l'an mil quatre cent cinquante sept.




Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Lun 26 Oct 2009 - 19:43

Ceseargl a écrit:
Citation :
Nous, Cesear d'Arnèke, Baron d'Estaimbourg, seigneur d'Arnèke et de Mons en Baroeul,

à vous, Sheilla, Comtesse des Flandres,

Je tiens a vous présenter mes félicitations, et mon excuse pour mon absence. Je suis malheureusement pris dans une région en guerre, et ne peut me déplacer.

Par la présente, nous vous reconnaissons comme suzerain des terres flamandes, Sheilla la comtesse des Flandres. En lui souhaitant toute la réussite possible à remettre de l'ordre dans le comté des Flandres qui tient tant à mon cœur.

Que nous vous devons désormais respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium),

Nous Cesear d'Arnèke Baron d'Estaimbourg, seigneur d'Arnèke et de Mons en Baroeul, a écrit et ratifié,

Fait à Tours le 26 octobre de l'an de grasse 1457.

Revenir en haut Aller en bas
jeanjacob
Admin
avatar

Nombre de messages : 1590
Age : 28
Localisation : Bruges
Date d'inscription : 09/10/2005

Feuille de personnage
Rang Social: Érudit
Ville: Nijmegen - Veurne
Grade:

MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   Mer 28 Oct 2009 - 17:35

Un homme portant le blason des Gilraens sur la poitrine arriva avec une missive.
Après avoir donné la missive au Heraut, il se chercha une bière.



Citation :
Par la présente,
Nous, Jeanjacob de Gilraen, Comte de Nijmegen, Baron de Veurne, Seigneur d'Azé et Seigneur de Dissé Sous le Lude, prêtons allégeance aux terres de Flandres et à sa grandeur la Comtesse des Flandres, qu' Aristote la garde.

Nous lui jurons obsequium, auxilium et consilium.

Qu'Aristote benisse et protège les Flandres.

Jeanjacob de Gilraen

_________________
Jeanjacob de Gilraen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cérémonie d'allégeance : Sheilla octobre 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cérémonie - juillet... 1457
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» [ED10] [Defis journée 6] Nice - Basse-Normandie le 13 Octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville et le Chateau de Bruges :: Pont du Roy - Koningsbrug :: Cérémonies d'allégeance-
Sauter vers: